jeudi 19 août 2010

Les Arméniens ? Un peuple de diaspora

Alexandre Bennigsen, "Le détonateur caucasien", L'autre Europe, n° 20, 1989, p. 22-23 :

"Les Arméniens sont depuis le haut Moyen Age un peuple de diaspora. En 1979, sur un total de 4 151 000 Arméniens soviétiques, 2 700 000 seulement habitaient leur république nationale. D'autres formaient des colonies dans presque toutes les grandes villes de l'Union soviétique. On trouve aussi deux importantes colonies arméniennes mixtes urbaines et rurales en Géorgie (450 000) et en Azerbaïdjan (475 000). Par contraste, les Turcs azéris et les Géorgiens sont parmi les moins « migrants » de tous les peuples de l'URSS : 86 % des Azéris habitent leur république et 95 % le Caucase, avec deux importantes colonies rurales frontalières en Arménie (161 000) et en Géorgie (256 000). Quant aux 3 570 000 Géorgiens que compte l'URSS, 3 435 000 (soit 96 %) habitent la Géorgie. (...)

Les Arméniens sont un peuple de diaspora à l'échelle mondiale. On trouve leurs colonies (prospères économiquement et influentes politiquement) du Moyen-Orient aux Etats-Unis, en passant par l'Europe occidentale. Leur rôle en tant que groupe de pression sur la politique étrangère des pays d'accueil ne doit pas être sous-estimé. Les informations concernant le moindre incident menaçant la communauté arménienne en Transcaucasie sont immédiatement rapportées dans toutes les colonies arméniennes du monde, provoquant un courant de solidarité agissante."