mercredi 22 septembre 2010

Genève : un bijoutier arménien victime d'un règlement de compte familial


Romandie News
Genève: un règlement de compte familial jugé devant les assises
La Cour d'assises de Genève se penche depuis ce lundi sur une sombre affaire de vengeance familiale au sein de la communauté arménienne. Un homme de 39 ans est accusé d'avoir engagé un tueur pour assassiner son beau-père. Ce dernier a miraculeusement survécu.
Le gendre, le tueur présumé âgé de 42 ans, ainsi qu'un homme de 50 ans qui aurait fourni le pistolet du crime, se sont assis lundi matin sur le banc des accusés. Tous contestent l'intégralité des accusations qui pèsent sur eux. Ils plaideront leur acquittement devant les douze jurés.
Abattu à un arrêt de bus
Les faits se sont déroulés en octobre 2007. Un bijoutier d'origine arménienne de 72 ans attend à un arrêt de bus dans le quartier de Champel. Accusé d'avoir voulu tuer sa fille lors d'une dispute liée à des questions d'argent, le vieil homme doit se rendre au Palais de justice pour assister au troisième jour de son procès.
Selon un témoin, un homme de grande taille a alors traversé la rue, s'est dirigé vers le septuagénaire et a tiré sur lui a bout portant. Blessé au cou, le vieil homme s'écroule. Le tireur prend la fuite à pied. La police retrouvera l'arme du crime dans un buisson, à proximité de l'arrêt de bus.
Arrêté en France
A l'issue d'une enquête de plus d'une année, le tireur présumé est finalement arrêté à Clermont-Ferrand (F) et extradé. L'Arménien n'est pas un inconnu en Suisse. Il y a demandé l'asile et a vécu à Genève entre 2001 et 2006 avant d'être refoulé. Durant cette période, il a commis divers petits vols.
L'ADN retrouvé sur l'arme du crime correspond à celle du tueur à gages présumé, a relevé un inspecteur de police. L'accusé est aussi arrivé à Genève quelques jours avant la tentative d'assassinat et a déjeuné avec le gendre du bijoutier et son épouse dans un restaurant à Versoix.
Le procès doit se terminer vendredi. Le beau-fils comparaît libre devant la Cour d'assises, alors que les deux autres accusés sont détenus à Champ-Dollon (GE).
(ats / 20 septembre 2010 13:29)
Source : http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20100920132947640172019048164_brf020.xml