lundi 13 décembre 2010

"Timide et gentil", le criminel d'origine arménienne Thierry Deve-Oglou se tourne vers la religion

Le christianisme grégorien/arménien ou le catholicisme ?
Thierry Deve-Oglou, « timide et gentil »
Publié le lundi 13 décembre 2010 à 09H46
A la lecture des éléments de personnalité, du parcours de l'accusé, on peut mieux comprendre que la cour d'assises qui l'a jugé en 1996 ait été abusée. Il apparaissait alors comme un homme sans passé judiciaire, irréprochable au travail, juste « un peu renfermé et impulsif ». Un bon garçon, aussi, pour des parents aimants, retraités de la RATP, qui l'ont élevé « dans un climat harmonieux, un cocon familial protecteur. Il s'était toujours senti proche de son père, qu'il admirait et décrivait comme un '' papa poule formidable et toujours aux petits soins ''», précisent aujourd'hui les experts.
« Élève calme et discipliné », choyé par une mère « très présente affectivement », Thierry Deve-Oglou était, selon son entourage, « timide, gentil, serviable, émotif ». Mais, constatent les psychiatres, il souffre d'« inhibition anxieuse » et d'une « approche très fruste de la sexualité ». Il dépensait jusqu'à 800 euros par mois auprès des prostituées. « Son cercle d'amis est extrêmement restreint, sa vie sociale est pauvre », relèvent d'ailleurs les spécialistes.
En revanche, ils n'ont pas trouvé trace de manifestations de violence dans son existence, à l'exception des deux épisodes dramatiques de janvier 1995 et novembre 2007. L'intéressé dit en « avoir honte ». Les experts jugent malgré tout « sa curabilité aléatoire ». Pour chasser ses idées suicidaires, le détenu s'est tourné vers la religion.
I.H.
 Source : http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/thierry-deve-oglou-%C2%AB-timide-et-gentil-%C2%BB

Pour en savoir plus : Le violeur et meurtrier Thierry Dève-Oglou est d'origine arménienne et non turque