jeudi 6 janvier 2011

La place des Arméniens dans les révolutions jeune-turque et kémaliste

Pierre Anmeghian : contributeur du journal jeune-turc Mechveret Supplément Français sous le pseudonyme d'Ottomanus.

Agop Bey Cherbetgian : directeur du journal La Jeune Turquie à Paris.

Bedros Haladjian : juriste, membre du CUP (Comité Union et Progrès), ministre des Travaux publics en 1910 et député d'Istanbul en 1912.

Babiguian Efendi : membre du CUP, député de la ville d'Edirne en 1912.

Artin Bosgezenian : membre du CUP, député de la ville d'Alep en 1912.

Oskan Mardikian : membre du CUP, ministre des Postes en 1913.

Agop Boyacıyan : professeur à l'Université d'Istanbul, un des membres fondateurs de l'association turcologique Türk Derneği.

Andon Tıngır : membre de la Türk Derneği, contributeur de son journal homonyme sur les questions linguistiques.

Bedros Kapamajian : proche du CUP, maire de la ville de Van en 1909, assassiné par le Dachnak en 1912.

Berç Türker Keresteciyan : directeur adjoint, puis directeur général de la Banque ottomane durant la Première Guerre mondiale, président d'honneur de l'Association pour l'Amitié turco-arménienne dans les années 20, député de la ville d'Afyon (1935-1946).

Karabet Devletliyan : personnalité pro-kémaliste.

Agop Dilaçar : né Agop Martayan, linguiste et secrétaire général de l'association Türk Dil Kurumu.