samedi 19 février 2011

Erevan : la révolution en marche comme au Caire ?

Manifestation à Erevan appelant à suivre l'exemple égyptien

Publié le 18.02.2011, 19h18

Des milliers d'Arméniens sont descendus vendredi dans les rues d'Erevan pour appeler à la démission du gouvernement et à la mobilisation contre le pouvoir sur le modèle des événements d'Egypte. | Vano Shlamov

Des milliers d'Arméniens sont descendus vendredi dans les rues d'Erevan pour appeler à la démission du gouvernement et à la mobilisation contre le pouvoir sur le modèle des événements d'Egypte.
Plus de 5.000 personnes rassemblées dans le centre de la capitale arménienne ont dénoncé l'injustice politique, les conditions sociales difficiles et la hausse de l'inflation dans cette ancienne république soviétique.
"Le mouvement pour le changement du gouvernement qui a commencé au Kirghizstan, en Tunisie et en Egypte se poursuit, tôt ou tard il viendra chez nous, car la situation en Arménie n'est pas meilleure et la haine envers les autorités n'est pas moins forte", a déclaré devant les manifestants l'un des dirigeants d'opposition, l'ex-président arménien Levon Ter-Petrossian.
Cette manifestation intervient, alors que la coalition gouvernementale qui a la majorité au parlement a exprimé jeudi son soutien au président actuel Serge Sarkissian en tant que candidat à sa réélection pour la présidentielle en Arménie en 2013.
M. Sarkissian est cependant très critiqué dans son pays pour l'échec de la normalisation des rapports avec la Turquie, Erevan ayant gelé l'an dernier la ratification des accords prévoyant des relations diplomatiques et la réouverture de leur frontière commune.
Les deux Etats sont divisés par la question des massacres d'Arméniens (1915-1917) sous l'Empire ottoman. Erevan qualifie ces massacres de génocide, un terme que Ankara rejette.
L'opposition reproche aussi à M. Sarkissian des violences meurtrières ayant suivi son élection à la présidence face à son principal concurrent Levon Ter-Petrossian en 2008.
Les manifestations contre sa victoire à la présidentielle avaient alors dégénéré en émeutes et en bataille rangée avec la police et s'étaient soldées par la mort de deux policiers et huit civils ainsi que des dizaines de blessés.
Source : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/manifestation-a-erevan-appelant-a-suivre-l-exemple-egyptien-18-02-2011-1321713.php