lundi 21 février 2011

La famille mixte Hambardzumyan est en danger si elle retourne en Arménie

P1827 - DAVID ET SA FAMILLE DOIVENT RESTER EN FRANCE ! David et sa famille sont en danger, s’ils retournent en Arménie


La famille de DAVID doit rester

en France
Une importante menace d’expulsion pèse sur la famille HAMBARDZUMYAN originaire d’Arménie.


Après avoir été déboutée du droit d’asile par l’OFPRA (Office Français de Protection des réfugiés et Apatrides) le 22 septembre 2009, le préfet du Rhône a refusé  d’accorder une carte de séjour temporaire en qualité de réfugiée à la maman de David.et l’a obligée à quitter le territoire français  par décision en date du 17 juin 2010

Le recours de Madame HAMBARDZUMYAN, a donc été refusé en date du 25 janvier 2011, considérant que l’obligation faite de quitter le territoire français ne peut être regardée comme portant atteinte à son droit au respect de sa vie privée et familiale, garanti par l’article 8 de la convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Madame HAMBARDZUMYAN, a quitté l’Arménie pour la Russie avec son époux et ses enfants il y a plus de 6 ans, en 2004. Elle ne dispose plus d’attaches dans son pays d’origine.

Madame HAMBARDZUMYAN est rentrée en France le 25 décembre 2008 et ses enfants l’ont rejointe en 2009. Son époux a fait comme elle l’objet d’un refus de titre de séjour.

La maman de David soutient qu’elle est, ainsi que sa famille parfaitement intégrée en France, qu’elle maîtrise la langue française, qu’elle dispose d’un fort réseau amical, que son mari justifie de promesses d’embauche, que ses enfants font preuve de remarquables progrès dans leur scolarité.

David est en effet scolarisé au Lycée Picasso de Givors en 1ère année CAP PRO ELEC, et son investissement, son sérieux et la forte volonté qui l’anime, font de lui un élève exemplaire, qui essaie de se faire une place dans un pays qui doit la lui donner.

Cette famille vit aujourd’hui sans papiers dans des conditions très difficiles avec une grande dignité

Outre l’expérience traumatisante que constitue une expulsion, le retour en Arménie serait pour la famille HAMBARDZUMYAN, un risque grave en raison des menaces et des agressions que son époux a subi du fait de ses origines azéries.
 
David et sa famille sont donc en danger, s’ils retournent en Arménie.


DAVID ET SA FAMILLE DOIVENT RESTER EN FRANCE. !

Monsieur le Préfet, au nom des valeurs humanistes revendiquées par notre pays, nous vous demandons de réexaminer le dossier de la famille HAMBARDZUMYAN et de lui accorder de rester parmi nous !
dimanche 20 février 2011.
Source : http://www.educationsansfrontieres.org/article34547.html