jeudi 17 février 2011

Los Angeles : vaste coup de filet contre le gang "Armenian Power" (sic)

L.A. : Raid de la police contre le gang “Armenia Power”

Par Benoîte Juneaux | 17/02/2011 | Catégorie: Humeur du Jour, Local, Los Angeles, Slideshow, Société

Soixante-quatorze membres du gang Armenian Power ont été mis aujourd’hui en examen pour fraude à Glendale. Douze nouveaux  membres présumés viennent également d’être arrêtés.

Vingt millions de dollars. C’est la somme totale escroquée par le gang Armenian Power. Soixante-quatorze de ses membres ont été inculpés ce matin à Glendale, en Californie. D’après les autorités, les malfaiteurs encourent des peines allant d’un an d’emprisonnement à la perpétuité. Arnaque bancaire, piratage, violence, kidnapping et meurtre : en l’espace de vingt ans, la mafia arménienne a infiltré tous les niveaux du crime organisé.

Les truands ont d’abord mis en place une arnaque à la carte bancaire dans une douzaine de magasins 99 Cent Only de la région. Grâce à un système sophistiqué de filtrage, ils sont parvenus à récupérer les numéros de compte des clients. Au total, deux millions de dollars auraient été subtilisés.

Mais le Armenian Power n’en est pas à son premier fait d’armes. Le gang est aussi accusé de piratage bancaire. Il aurait agit avec l’aide des gangs de rue afro-américains de Los Angeles. Les victimes, souvent âgées, ont ainsi été dérobées de plus de 10 millions de dollars.

Certains membres du Armenian Power sont également impliqués dans des affaires de meurtres. Selon Andre Birotte Jr,  procureur à la Cour fédérale de Californie, les malfaiteurs avaient pris l’habitude de recourir à la violence pour mener à bien leurs arnaques. « La  violence, et bien souvent le crime, constituent le dominateur commun de tous ces accusés, peu importe le délit commis. Chacun d’entre eux est prêt à tuer pour de l’argent », a-t-il expliqué au « Los Angeles Times ». Pour preuve : le kidnapping d’un homme d’affaire de Glendale. Le gang avait alors réclamé 500 000 dollars de rançon contre la vie du businessman. « Ils sont prêts à tout pour répandre la peur dans leur communauté et arriver à leurs fins », ajoute le procureur.

Cette condamnation couronne deux années d’enquête intensive. L’opération, renommée Power Outage, a impliqué plus de mille agents de police. Les autorités ont, dans un premier temps, passé les villes de Glendale, Burbank et East Hollywood au peigne fin avant d’enquêter dans le reste du pays. Une nouvelle arrestation a d’ailleurs eu lieu ce matin à Glendale, deuxième plus grand foyer arménien au monde. Douze membres présumés du Armenian Power ont alors été mis sous les verrous pour une affaire de racket.

Apparu dans les années 1990 à Los Angeles, le Armenian Power est un gang de rue très virulent. Ces membres sont issus de la communauté arménienne, installée dans la banlieue de Los Angeles depuis les années 1980. D’après la police, 200 personnes sont supposées appartenir à ce groupuscule. Une centaine courent encore dans la nature.

Crédits photo : The Washington Post, The Los Angeles Times
Source : http://franceusamedia.com/2011/02/la-raid-de-la-police-contre-le-gang-armenia-power/