vendredi 11 mars 2011

Périgueux : un réfugié politique arménien interpellé

11 mars 2011 06h00 | Par Alain Bernard    
Dérénik interpellé en plein centre-ville
Le réfugié arménien adopté par le village a été arrêté à Périgueux avant expulsion.

Dure désillusion hier soir à Champcevinel où le maire Christian Lecomte annonçait l'expulsion de Dérénik Melkoumian, Arménien déjà fort bien intégré à la vie de la commune.

Ce géophysicien à bac + 5, sur le point d'être employé avec l'aide de la mairie de Champcevinel, a été arrêté à 15 h 30 devant la Poste de Périgueux lors d'un simple contrôle d'identité.

Il devait être conduit au centre de rétention de Vincennes, d'où il repartira pour l'Arménie. Il risque de connaître là-bas, dès son arrivée, de sérieuses difficultés compte-tenu de ses positions politiques lors de l'effondrement de l'URSS.
Solidarité et sympathie

Sa cause et celle de sa compagne Arminé Giozalian avaient entraîné un bel élan de solidarité de la part des Champcevinellois, à travers un Collectif de soutien à Arminé et Dérénik, avec le soutien de Réseau éducation sans frontières (RESF), comme à Boulazac pour d'autres étrangers en difficulté.

Ayant fui leur pays, Dérénik et Arminé avaient vécu à Moscou avant de gagner la France. Ils déposèrent une demande d'asile en mai 2007, refusée par l'Ofpra (1), puis sollicitèrent une carte de séjour salarié qui leur fut refusée.
Obligation de partir

La réponse finale à leurs demandes consista, le 24 mars 2010, en une obligation de quitter le territoire français (OQTF) avant un mois. Depuis, ils espéraient encore un miracle. Il ne s'est pas produit.

Comme le disait récemment encore le premier magistrat de Champcevinel : « Arminé et Dérénik ne sont pas des criminels, mais des gens comme vous et nous. Ils souhaitent seulement pouvoir travailler. Des employeurs sont prêts à les embaucher, si la préfecture leur accorde le droit de séjour. »

(1) Il s'agit de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides.
Source : http://www.sudouest.fr/2011/03/11/derenik-interpelle-en-plein-centre-ville-338920-1783.php