mercredi 4 mai 2011

Isolé, le régime bananier arménien se voit proposer un débouché... par les islamistes iraniens

ARMÉNIE • Un débouché sur " l'Océan mondial"

02.05.2011

"L'Iran [qui cherche à renforcer la coopération avec ses voisins] envisage d'offrir à l'Arménie [l'un des 33 pays du monde n'ayant pas de façade maritime] une sortie vers l'Océan mondial", se réjouit le journal arménien Golos Armenii. Selon le ministre des Transports iranien, Reza Pilpai, "les compagnies iraniennes et arméniennes ont l'intention de créer un consortium pour construire des routes et des voies de chemins de fer en Arménie, dans le but de les relier auxartères iraniennes". Une voie ferrée de 540 kilomètres, dont 480 kilomètres à travers l'Arménie permettra à l'Arménie, en situation de quasi blocus depuis la fermeture de la frontière arméno-turque, il y a 17 ans, à la suite de la guerre arméno-azéri pour le contrôle du Haut-Karabakh, d'avoir accès au port iranien de Bandar-Abbas. Actuellement, les chemins de fer arméniens n'ont d'autres sorties vers l'extérieur que par le territoire de la Géorgie. Téhéran se dit aussi prêt à financer la construction d'une route Iran-Arménie-Géorgie.
Source : http://www.courrierinternational.com/breve/2011/05/02/un-debouche-sur-l-ocean-mondial

Voir également : L'isolement de l'Arménie se poursuit : la Géorgie fait obstruction au ravitaillement de la base militaire russe de Gyumri

Lancement de la construction de l'oléoduc entre le régime bananier arménien et la République islamique d'Iran

Les satrapes arméniens et iraniens conviennent de construire un oléoduc

D'après Wikileaks, l'Arménie a livré des armes à l'Iran