vendredi 24 juin 2011

Les manifestants syriens anti-Assad s'élèvent contre les alliés des nationalistes arméniens : la République islamique d'Iran et le Hezbollah

Exprimant leur dégoût pour les sinistres alliés de la dictature assadienne (et des lobbies arméniens), les opposants syriens ont brûlé les drapeaux du régime islamiste iranien et de l'organisation terroriste Hezbollah qui lui est affiliée (politiquement alliée au parti extrémiste Dachnak au Liban) :



Voir également : Syrie : la communauté arménienne continuerait à soutenir la dictature d'Assad

Le régime des Assad déstabilisé en Syrie : un rappel des compromissions de la FRA-Dachnak, de l'ASALA et du régime arménien

Le président arménien Sarkissian appelle à un renforcement des liens mutuels avec le régime islamiste iranien

Isolé, le régime bananier arménien se voit proposer un débouché... par les islamistes iraniens

Liban : deux Arméniens dans le nouveau gouvernement mis en place sous la pression du Hezbollah ?

Grossière duplicité de l'activisme arménien