vendredi 10 juin 2011

Les violences faites aux femmes et aux filles en Arménie (rapport de 2011)

"Violences faites aux femmes et aux filles

En mars, sur décret du Premier ministre, les pouvoirs publics ont mis en place le Comité interadministrations pour la lutte contre les violences liées au genre. Aucun progrès n’a toutefois été observé quant à l’adoption de lois visant spécifiquement les violences faites aux femmes et l’ouverture de foyers d’accueil, contrairement à ce qu’avait recommandé le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes en 2009. On ne comptait qu’une seule structure d’accueil dans le pays. Elle était financée par des fonds étrangers et gérée par une ONG, le Centre pour les droits des femmes.

Victime de violences familiales répétées, Zarouhi Petrossian est morte à l’âge de 20 ans en octobre. Selon les informations recueillies, elle avait été violemment frappée par son mari et sa belle-mère. D’après les déclarations de sa sœur, la jeune femme avait déjà contacté par deux fois la police pour signaler ces violences et obtenir de l’aide, mais les fonctionnaires n’avaient pas donné suite à sa plainte, jugée « sans objet » et « déplacée ». Après l’importante médiatisation dont l’affaire a fait l’objet, les pouvoirs publics ont arrêté l’époux et l’ont inculpé d’« atteinte grave et intentionnelle à la santé » de la victime."


Source : https://www.amnesty.org/fr/region/armenia/report-2011#section-9-5

Voir également : Arménie : des femmes souffrent en silence

Violence au sein de la famille arménienne : le cas de Greta Baghdasaryan

Le problème de la violence conjugale en Arménie