dimanche 4 septembre 2011

Le régime bananier arménien toujours plus isolé : déploiement du bouclier antimissile de l'OTAN en Turquie

Radar de l'Otan en Turquie: une grave menace pour la Russie (experts)
Dossier: Bouclier antimissile américain en Europe de l'Est

17:00 02/09/2011
MOSCOU, 2 septembre - RIA Novosti

Le projet actuel de bouclier antimissile en Europe est plus dangereux pour la Russie que celui conçu par l'administration George W. Bush, estime un chercheur du Centre d'évaluations et d'analyses stratégiques de Moscou, Nikolaï Savkine.

"Le nouveau projet de bouclier antimissile intégrant un radar en Turquie serait plus dangereux [que le projet précédent], car il engloberait l'ensemble du continent européen", a-t-il déclaré à l'agence RIA Novosti.

Le porte-parole de la diplomatie turque, Selçuk Ünal, a annoncé vendredi l'intention de son pays d'accueillir un radar d'alerte précoce dans le cadre du bouclier antimissile qui sera mis en place par les Etats-Unis et l'Otan en Europe.

Selon M. Savkine, ce radar "couvrira entièrement le sud de la Russie, notamment les régions de la mer Noire, de la Caspienne et du Caucase qui abritent de nombreuses bases militaires russes".

"Elles seront désormais contrôlées par l'Otan", a-t-il conclu.

Le directeur de l'Institut d'analyse politique et militaire, Alexandre Khramtchikhine, estime pour sa part que la décision d'implanter un radar en Turquie a été influencée par les événements en Syrie et plus précisément par la volonté de l'Iran de soutenir Damas en cas d'intervention armée contre le régime de Bachar el-Assad.

"La Turquie est un pays idéal pour lancer des opérations militaires contre la Syrie, car de tous les membres de l'Alliance elle est actuellement la seule à être prête pour la guerre", a-t-il affirmé.

Selon Dmitri Danilov, de l'Institut d'études européennes, Washington et Bruxelles veulent relever l'importance d'Ankara en tant que partenaire des Etats-Unis et de l'Europe.

"Les événements du «printemps arabe» incitent l'Occident à mettre en place de nouveaux canaux de coopération avec Ankara. Le déploiement d'un radar d'alerte précoce ne tardera pas à renforcer les relations entre la Turquie et les Etats-Unis", a-t-il indiqué.
Source : http://fr.rian.ru/world/20110902/190811046.html