lundi 24 octobre 2011

Collaborateur actif du nationalisme ethnique arménien, le politicien François Rochebloine ose donner des leçons de civisme aux ressortissants turcs

Le député de la Loire (Nouveau Centre) François Rochebloine a fait ce commentaire à propos d'une manifestation de ressortissants turcs contre le terrorisme du PKK : "Il ne faut pas tout mélanger. On est en France, pas en Turquie. On n’est pas là pour régler les problèmes avec le PKK. Il faut que les gens le comprennent."

Source : http://www.leprogres.fr/faits-divers/2011/10/23/francois-rochebloine-en-colere

Ce sur quoi un internaute bien informé a fait cette juste remarque :

"Bizarre bizarre

une déclaration bizarre

de la part d'un député qui a completement interioriser le probleme armenien y compris avec une loi

obelix c'est moi 24.10.2011 | 13h04"

Effectivement, il se trouve que M. Rochebloine, qui est par ailleurs le président du "groupe d'Amitié France-Arménie" à l'Assemblée Nationale, a montré, à maintes reprises, son attachement et sa sympathie pour les revendications législatives liberticides des communautaristes arméniens, pour le régime bananier et ethniciste arménien, pour l'agression terroriste arménienne contre le territoire de l'Azerbaïdjan (Haut-Karabakh) :

http://www.francois-rochebloine.fr/an/spip.php?article390

http://www.info-turc.org/spip.php?article989

http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-3056QG.htm

Eu égard à ces faits consternants, à ces compromissions sordides, nous répondrons à M. Rochebloine : en effet, nous ne sommes pas en Turquie, mais nous ne sommes pas plus en Arménie sous la poigne arbitraire de potentats corrompus et brutaux, ni sur la portion du territoire azéri occupée illégalement par vos "amis" les terroristes arméniens mafieux et sanguinaires.

Sur la controverse entre historiens concernant le prétendu génocide arménien, on lira : La controverse historique autour du prétendu génocide arménien

Sur les actions criminelles entreprises par les ethno-nationalistes arméniens en Arménie, contre le Haut-Karabakh et contre le Nakhitchevan : La fin de la présence azérie en Arménie

L'expulsion des Kurdes d'Arménie et du Karabakh

Elimination de la minorité azérie au Karabagh

L'agression arménienne contre le Nakhitchevan