samedi 1 octobre 2011

Erevan : 6.000 opposants politiques manifestent pour exiger des élections anticipées

Arménie: 6.000 opposants manifestent pour exiger des élections anticipées


EREVAN - Près de 6.000 opposants arméniens se sont rassemblés vendredi à Erevan pour une manifestation censée durer 24 heures sur 24 pendant huit jours pour exiger l'organisation d'élections parlementaires et présidentielle anticipées, a constaté une journaliste de l'AFP.

Nous devons renforcer la pression de différentes manières -- en organisant des sit-in, grèves de la faim et piquets, a déclaré lors du rassemblement Levon Ter-Petrossian, ex-président arménien et candidat malheureux à la présidentielle de 2008.

Mais notre objectif n'est pas de provoquer le chaos dans le pays, a-t-il toutefois souligné.

Les manifestants ont ensuite planté plusieurs tentes sur la place de la Liberté dans le centre d'Erevan, en signe de solidarité avec les opposants ayant organisé des manifestations dans ce même endroit pour contester les résultats de l'élection présidentielle de février 2008.

Ces dernières avaient été marquées par de nombreuses violences et s'étaient soldées par 10 morts.

Nous nous attendions à ce que l'opposition prenne des mesures radicales en automne, parce que les élections (législatives, ndlr) approchent, et l'opposition veut attirer l'attention d'un plus grand nombre de ses partisans, a déclaré à l'AFP un député du parti au pouvoir, Edouard Charmazanov.

Mais ils doivent agir dans le cadre de la loi, a-t-il insisté.

Après plusieurs manifestations de l'opposition au cours des derniers mois, le président arménien, Serge Sarkissian, a pris contact fin avril avec des opposants et leur a proposé de coopérer avec les autorités.

L'opposition a alors été autorisée, pour la première fois depuis 2008, à organiser un rassemblement sur la place de la Liberté.

Mais les négociations entre l'opposition et les autorités ont été suspendues après l'arrestation en août d'un opposant suite à un affrontement avec des policiers.

Les prochaines élections parlementaires sont attendues en 2012 en Arménie, suivies de la présidentielle en 2013.


(©AFP / 30 septembre 2011 19h00)
Source : http://www.romandie.com/news/n/_Armenie_6000_opposants_manifestent_pour_exiger_des_elections_anticipees300920111909.asp