lundi 3 octobre 2011

La "French Connection" : la conjonction de la mafia arménienne et du narco-terrorisme arménien

Nathalie Cettina, Terrorisme : l'histoire de sa mondialisation, Paris, L'Harmattan, 2001, p. 267-268 :

"Les terroristes arméniens [de l'ASALA] s'installent, dès le début des années 70, à Beyrouth où des membres de la communauté arménienne deviennent des figures dominantes du trafic de drogue local. Leur départ du Liban, en 1975-1976, conduit l'organisation à s'installer à Chypre, en Grèce, en Syrie, ainsi qu'à travers l'Europe dans des lieux, où vit une communauté arménienne. Elle fleurit dans des villes où coexistent les trafic d'armes et de stupéfiants : Paris, Marseille, Genève, les capitales nordiques, des villes d'Italie du Nord. On retrouve aussi l'ASALA à Los Angeles.

La relation entre les deux sphères est affirmée, en 1984, à Ankara, lors d'un colloque sur le terrorisme international et le trafic de stupéfiants. Il met à plusieurs reprises en lumière la liaison entre la mafia arménienne et les organisations terroristes, au premier rang desquelles l'ASALA, dans la gestion du trafic de stupéfiants du Moyen-Orient vers l'Europe, en passant par Chypre dont on souligne le rôle de plaque tournante du terrorisme et du crime organisé (trafic de drogue, d'armes, d'argent sale, de terroristes).

Le mélange des genres correspond au caractère hétéroclite de l'organisation qui n'a jamais cherché à fonctionner de façon autarcique, mais en mêlant son combat à celui d'autres mouvements. Sa conception multiforme de l'action terroriste, liée à une perspective de déstabilisation du monde occidental, lui donne un aspect hybride tenant à la fois de l'organisation terroriste et de l'organisation criminelle. Le démantèlement, en 1972, à Marseille, d'une filière de trafic international de stupéfiants, appelée « French Connexion », met à jour l'implication majoritaire de la communauté arménienne dans ce marché."

Voir également : Le financement communautaire et illicite de l'organisation terroriste arménienne ASALA

Le parti Dachnak et le trafic de drogue

Le trafic de drogue et la diaspora arménienne