jeudi 6 octobre 2011

Vruyr Dovlatian, issu d'un couple mixte arméno-azéri, est menacé d'expulsion vers l'Arménie raciste

Faits divers
Inquiétudes pour un sans-papier arménien


Date : 06/10/2011 - Mise à jour : 06/10/2011 11:14

L'arrestation, mercredi 4 octobre, et la menace d'expulsion d'un réfugié arménien sucite la colère de plusieurs associations et de ses "parrains républicains".

Vruyr Dovlatian a été arrêté mercredi vers 17h lors d'un contrôle d'identité au Puy-en-Velay. Peu après, la police l'a conduit au Centre de rétention administrative (CRA) de Lyon. Entre ces deux moments, son comité de soutien s'était réuni devant le commissariat du Puy pour réclamer sa libération, il a alors été stupéfait d'apprendre que le jeune sans-papier de 24 ans était en route pour St-Expupéry.



48h pour un recours
Ce comité de soutien est né d'un triple "parrainage républicain", en juillet dernier, sous l'impulsion de deux élus, adjoints au maire de Brives-Charensac, Yves Prat et Pascale Bonhomme (lire l'article). Derrière eux : des associations comme RESF, Emmaüs ou encore Le Tremplin, mais aussi, comme l'explique Yves Prat, "de nombreux citoyens".

Ce matin, à 11h30, Yves Prat sera devant la Préfecture pour tenter de faire bouger les responsables sur ce dossier. Il a également indiqué qu'il va introduire un recours devant le tribunal administratif sous 48h : "c'est le délai. Après c'est trop tard. Ensuite, si le tribunal rejette ce délai, Vruyr sera dans l'avion".

L'élu, qui indique avoir parlé à son "filleul", hier alors que celui-ci était à Lyon, se dit inquiet pour la mère du réfugié. Elle souffrirait de problèmes de santé et psychologiques. C'est avec elle qu'il est arrivé en France, il y a deux ans.



En danger dans son pays
Avant cela, ce fut une fuite de plusieurs mois qui les a fait passer par la Russie. "En Arménie, comme en Russie, ils étaient en danger, explique Yves Prat, puisque le père de Vruyr est Aziri et sa mère arménienne, un mélange inacceptable pour les Arméniens".
Selon lui, les autorités n'estiment pas leurs vies sont en danger puisqu'un premier dossier a été rejeté et un second est en cours.

En attendant des papiers, le jeune arménien était bébévole chez Emmaüs et aux Restos du coeur. "Vruyr n'a jamais eu de problème avec la justice, insiste l'élu. Et il a des compétences professionnelles puisqu'il est coiffeur. Il avait obtenu une promesse d'embauche mais les délais nécessaires pour ses démarches administratives ont tout stoppé". Hier, il n'a pu lui parler que quelques minutes car le portable de Vruyr n'avait plus de batterie.


Contactés par la rédaction de Zoomdici, les services de police se sont refusés à tout commentaire.



Alexandra du Boucheron
Source : http://www.zoomdici.fr/actualite/Inquietudes-pour-un-sans-papier-armenien-id112980.html

Cas déjà évoqué ici : Brives-Charensac : parrainage républicain pour deux familles de réfugiés arméniens

Voir également : Dunkerque : un couple mixte arméno-azéri ayant fui l'Arménie ethno-nationaliste

Le régime bananier et nationalitaire arménien refuse d'accueillir une famille mixte arméno-géorgienne

Rennes : un père de famille mixte, menacé d'expulsion vers l'Arménie, fait une grève de la faim

La famille mixte Hambardzumyan est en danger si elle retourne en Arménie

Châlons : avenir incertain d'une famille ayant fui l'Arménie intolérante