lundi 26 décembre 2011

Charles Aznavour (Shahnourh Varinag Aznavourian) et Patrick Devedjian : de paisibles citoyens français ou des nationalistes arméniens volontiers fanatiques ?

Charles Aznavour, cité dans Le Nouvel Observateur, 27 janvier 1984, p. 31 :

"Français de naissance et de culture, Arménien de religion, des larmes de ma mère et de la mère de mon père (...), je suis contre toute violence. Mais quand on me demande ce qu'il faut faire, je ne sais que répondre (...). Je ne peux pas les condamner [les membres de l'ASALA]."

Patrick Devedjian, cité dans The Armenian Reporter, 6 juin 1985, p. 2 :

"Ils appellent ça terrorisme, j'appelle ça résistance. Je défends ces garçons [membres de l'ASALA] parce que ce sont des Arméniens en révolte. Et c'est de loin plus important que les différences politiques entre mes idées politiques et les leurs."

Voir également : Le "Français" Shahnourh Varinag Aznavourian, dit Charles Aznavour, et l'organisation terroriste sanguinaire ASALA

Ils ont osé le dire : l'apologie insidieuse ou ouverte du terrorisme arménien

"Arménité", "cause arménienne", qu'est-ce que c'est ?

Le terrorisme arménien en France : images d'archives

Quelques figures de l'activisme/terrorisme arménien

Le financement communautaire et illicite de l'organisation terroriste arménienne ASALA