dimanche 18 décembre 2011

Occupation illégale du Karabakh : Bernard Fassier suscite l'ire du lobby arménien

mercredi 14 décembre 2011

Les arméniens sont indignés par la déclaration du médiateur français du Groupe de Minsk de l’OSCE concernant l’occupation


Le bureau de Hay dat exige des explications concernant  la déclaration du médiateur français sur le karabakh.

Se référant aux médias arméniens, AZE.az informe, que le bureau français de Hay dat demande des commentaires relatifs aux propos du coprésident français du groupe de Minsk de l’OSCE Bernard Fassier.
Au cours de la table ronde sur le sujet « Le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie est un conflit oublié », organisée par l’Ambassade d’Azerbaïdjan en France et la sénatrice Nathalie Goulet, qui a eu lieu le 8 décembre dans l’un des immeubles du Sénat de la France, le coprésident français Bernard Fassier (qui sera remplacé par Jacques Fort à partir de janvier 2012) a déclaré : « Bien sûr, je comprends les souffrances de l’Azerbaïdjan. Les territoires de ce pays ont été conquis. Comme un Français, je comprends bien ce que c’est une occupation ».
« Ces déclarations démontrent la position partiale de Fassier, malgré son rôle de médiateur pour le Karabakh », est écrit dans la déclaration de Hay dat.
« Cette déclaration blâmable, en plus des nombreuses manifestations du ministère français des Affaires étrangères au cours des deux derniers mois, exige une explication claire de la part du Ministère français », estime la partie arménienne.
D’après le bureau français Hay dat, sur l’arène internationale, le MAE français a toujours l’attitude indûment amicale envers la Turquie, notamment relative à la commission des historiens, chargée d’étude « du génocide des arméniens ». Un autre exemple concerne l’appel à la Turquie pour l’aide à l’Europe dans la question syrienne, estime la partie arménienne.
Les arméniens demandent rendez-vous avec le chef du MAE Alain Juppé dans le but d’éclaircir toutes les questions litigieuses, qui inquiètent la communauté arménienne de la France.
Source : http://paysdefeu.blogspot.com/2011/12/les-armeniens-sont-indignes-par-la.html