mercredi 4 janvier 2012

Axel Poniatowski, président de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale : "Cette affaire est allée trop loin"

Génocide arménien - Axel Poniatowski : "Cette affaire est allée trop loin"

Le Point.fr - Publié le 28/12/2011 à 10:21 - Modifié le 28/12/2011 à 10:30
Le président UMP de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale critique la loi pénalisant la négation des génocides.

Axel Poniatowski, président UMP de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, a jugé mercredi à propos des tensions franco-turques sur le génocide arménien que cette affaire survient "à un moment peu opportun" et qu'elle "est allée trop loin". "Toute cette affaire est allée trop loin, il faut que les choses s'apaisent", a déclaré sur France Info Axel Poniatowski, qui s'est abstenu lors du vote à l'Assemblée, jeudi dernier, de la proposition de loi UMP sur la pénalisation de la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915.

"Faut-il aller aussi loin dans les lois mémorielles ? Faut-il agiter le chiffon rouge ? Je n'en suis pas convaincu", a ajouté le député du Val-d'Oise, rappelant que la Turquie est "un partenaire économique très important" de la France. "Cette affaire vient à un moment qui est peu opportun", selon lui.

Axel Poniatowski a par ailleurs jugé "utile" l'envoi d'observateurs de la Ligue arabe à Homs (Syrie), bastion de la contestation contre le régime de Bachar el-Assad. Selon lui, ces observateurs "n'auront pas une vision claire, complète, mais auront un certain sentiment de ce qui se passe en Syrie". "La concertation, le contact avec le régime syrien, est important, même si l'objectif du régime est de s'offrir du temps et d'espérer qu'il arrivera à réprimer complètement le soulèvement dans les semaines ou mois qui viennent", a ajouté Axel Poniatowski.
Source : http://www.lepoint.fr/politique/genocide-armenien-axel-poniatowski-cette-affaire-est-allee-trop-loin-28-12-2011-1413027_20.php