mercredi 25 janvier 2012

François Bayrou : il y a une vie après l'aveuglement turcophobe et pro-arménien

Loi sur le génocide arménien : "une faute" selon François Bayrou
LeMonde.fr (avec AFP) | 24.01.12 | 12h06
Comme lors de son vote par l'Assemblée nationale, en décembre, le texte de loi pénalisant la négation du génocide arménien a suscité mardi 24 janvier des réserves au sein de la classe politique, au lendemain de son adoption par le Sénat.
>> Lire : Le Parlement adopte la loi sur le génocide arménien François Bayrou a qualifié ce texte de "faute contre ce que doit être la loi dans la République française".
Sur RTL, le candidat du MoDem à l'élection présidentielle a estimé que "ce n'est pas à la loi d'écrire l'histoire, encore moins l'histoire d'autres pays, d'autant plus que nous avons déjà reconnu le génocide arménien".
"Que Nicolas Sarkozy et François Hollande aient tous les deux soutenu, par leurs élus, cette loi me paraît une faute et une erreur contre la loi et contre la France", a insisté l'ancien ministre. 


François Bayrou, candidat du MoDem à la... par rtl-fr

Candidat à la présidentielle, Dominique de Villepin s'est dit "triste de cette dérive parlementaire. La question c'est : faut-il légiférer sur la mémoire ? Je crois que c'est une erreur, que nous rentrons dans la boîte à polémiques".
Selon l'ancien ministre des affaires étrangères, "ce qui est raté depuis des années c'est notre relation avec ce grand pays qu'est la Turquie".
Le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, a quant à lui jugé cette loi "électoraliste". Invité de France Info, M. Delanoë a rappelé que cette loi, "juste" son lui, "avait déjà été votée il y a plusieurs années par l'Assemblée nationale, et à cette époque M. Sarkozy et ses amis refusaient de la transmettre au Sénat".


"Le dialogue (avec les Turcs) est mal barré" (B... par FranceInfo

"Le dialogue [avec la Turquie] est mal barré", a-t-il complété, alors qu'Ankara a menacé Paris de nouvelles mesures de rétorsion, un mois après celles qui avaient accompagné l'adoption du même texte par l'Assemblée nationale.
Source : http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/24/loi-sur-le-genocide-armenien-une-faute-selon-francois-bayrou_1633673_1471069.html

Pour rappel (en 2006) :

"Les représentants de l'UDF ont ensuite pris place à la tribune, entourant leur président François Bayrou qui a dénoncé avec force les actes négationnistes perpétrés à l'encontre du génocide arménien, soulignant qu'il s'agissait de l'affaire de tous les citoyens et de toute l'humanité
« Chaque fois que survient un événement d'une telle portée, il met une tache sur le visage de l'humanité et il ne faut pas laisser la défense aux victimes, car ce qui est fait aux Arméniens est fait contre toute l'humanité », ajoutant que « lorsque le moment sera venu de pouvoir sanctionner la négation du génocide arménien, l'UDF sera là pour dire que cette négation est inacceptable » a conclu François Bayrou."

Source : http://cause-armenienne.skyrock.com/438453004-Le-24-avril-a-Paris.html