vendredi 3 février 2012

L'exclusivisme arménien à l'heure de la mondialisation

Gaïdz Minassian, "Le dialogue arméno-turc", Revue internationale et stratégique, n° 75, 2009/3, p. 55 :

"Si par leur implantation mondiale, les Arméniens semblent épouser les vertus de la mondialisation, ils ont manifestement une conception exclusive de l’identité et redistribuent mécaniquement un modèle monochrome de leur pensée collective ; ce qui les handicape pour appréhender l’avenir et les prive de voir au-delà du prisme de la justice. En même temps, les réseaux communautaro-nationalistes se disloquent dans la diaspora. La mondialisation et le dialogue arméno-turc incitent les Arméniens à se mouvoir dans une logique transnationale extracommunautaire et à s’interroger sur leur passé avant et après le génocide."

Voir également : "Arménité", "cause arménienne", qu'est-ce que c'est ?