mercredi 28 mars 2012

Lot-et-Garonne : la mort d'un chauffard arménien

Villeneuve-sur-Lot et sa région
Publié le 14/03/2012 07:47 | La Dépêche du Midi
Mortels : la dure loi des séries
accidents de la route


En dépit des contrôles routiers incessants et des campagnes de sensibilisation à l'adresse des jeunes, la route qui n'en finit pas de tuer, loin de décourager les forces de l'ordre, ne fait que les inciter à durcir le ton en matière d'insécurité routière. Des opérations concertées entre police et gendarmerie visant à traquer les infractions routières et lutter contre les cambriolages sont devenues monnaie courante.

Deux accidents mortels sont survenus à 48 heures d'intervalle : le premier à Lavardac, imputable à l'alcool, et le second consécutif à un défaut de maîtrise qui s'est déroulé à Villeneuve-sur-Lot, lundi soir. Jean-Baptiste Roy, 32 ans, est mort écrasé par la remorque que son véhicule utilitaire tractait. Ce Monflanquinois laisse deux enfants en bas âge.

Ces vies fauchées prématurément laissent un arrière-goût d'injustice et de colère.

Force est de constater que l'alcool et les stupéfiants au volant restent un véritable fléau. Pour preuve, 18 alcoolémies encore positives le week-end dernier, sept automobilistes sous l'empire du cannabis dont 4 jeunes conducteurs titulaires d'un permis probatoire.
La vitesse dans la trilogie

Revient comme une litanie au chapitre des causes fatales, l'alcool festif qui a provoqué la mort du jeune Viannais de 19 ans, samedi au lever du jour, passager de la voiture.

Dans l'accident du jeune Monflanquinois qui s'est tué en février dernier, stupéfiants et vitesse ont été pointés. Sans oublier cet Arménien qui a péri dans une collision contre un camion et dont le compteur du véhicule a été retrouvé bloqué à 140 km/h au lieu de 70. La vitesse a également une large part de responsabilité dans l'hécatombe qui touche particulièrement la jeunesse. Malgré cette série noire observée ces derniers mois au rythme d'un mort en janvier, deux en février et deux en mars, les chiffres sont plutôt « encourageants » en zone gendarmerie : «- 6 tués par rapport à l'an dernier à la même période mais + 6 blessés », souligne le capitaine Lagadec qui dirige l'Escadron Départemental de Sécurité Routière et qui met au banc des accusés les problématiques d'addictions. Depuis lundi soir, la police dénombre son premier accident mortel de l'année.

C.St-.P.
Source : http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/14/1305528-mortels-la-dure-loi-des-series.html