mercredi 11 avril 2012

Etats-Unis : la mafia arménienne et le trafic de médicaments

"Les mafias dans le trafic de médicaments

Les mafias russes et arméniennes se sont lancées dans le commerce juteux de comprimés. La majorité des médecins finissent généralement par refuser de prescrire trop d’opioïdes aux mêmes patients – ceux qui dépassent la mesure se retrouvent derrière les barreaux (en 2011, 200 praticiens ont été arrêtés par la DEA, un service de la police fédérale).

Opferman poursuit :

    « Les mafias recrutent de vieux médecins à la retraite et leur promettent une somme rondelette contre le droit d’utiliser leur licence. Celle-ci leur permet d’ouvrir une clinique et d’écrire des ordonnances.

    Ensuite, ils recrutent des personnes âgées bénéficiant de Medicare [la sécurité sociale des seniors américains qui rembourse leurs médicaments, ndlr], les envoient à la pharmacie chercher les opioïdes prescrits qu’ils rachètent pour un bon prix. Ils les mettent ensuite en vente dans la rue.

    Un comprimé d’oxycodone se vend de 20 à 80 dollars selon la dose, et le quartier. Le profit est de 90%. C’est ainsi qu’on assiste à une prolifération des “pills mills” [usines à pilules, ndlr]. On estime leur nombre à 200 ou 300 à Los Angeles. »"

Source : http://www.rue89.com/2012/03/18/aux-etats-unis-les-medicaments-font-plus-de-ravages-que-les-drogues-dures-230279

Voir également : Etats-Unis : grave escroquerie médicale commise par le réseau d'Armen Kazarian

La mafia des escrocs arméniens aux USA

Los Angeles : vaste coup de filet contre le gang "Armenian Power" (sic)

Le trafic de drogue et la diaspora arménienne

Le parti Dachnak et le trafic de drogue