vendredi 15 juin 2012

Egemen Bagis : "Au lieu de s’occuper de ce qui est survenu il y a une centaine d’années, nous devrions nous concentrer sur ce qui se passe aujourd’hui, sur le sort d’Azéris sans abris en raison de l’occupation arménienne du Haut-Karabach"

"Au lieu de s’occuper de ce qui est survenu il y a une centaine d’années, nous devrions nous concentrer sur ce qui se passe aujourd’hui, sur le sort d’Azéris sans abris en raison de l’occupation arménienne du Haut-Karabach, territoire azérien. Le groupe de contact auquel participent la France et la Russie n’a produit aucun résultat. La Turquie est prête à faire face à son histoire si l’Arménie est prête à affronter la sienne. Nous acceptons de constituer un comité d’historiens, avec la participation de pays tiers comme la France. Mais les dirigeants politiques ne doivent pas faire le travail des historiens."

Source : http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Egemen-Bagis-La-Turquie-veut-toujours-rejoindre-l-Union-europeenne-_NP_-2012-06-11-817187

Ces propos ont également été rapportés par le site azerbaïdjanais Gulustan.wshttp://gulustan.ws/2012/06/egemen-bagis/