lundi 27 août 2012

Beyrouth, 1931 : échauffourées entre dachnaks et hintchaks

Les Echos de Damas, 5 août 1931 :
ENTRE LES PARTIS ARMENIENS

Les membres du parti arménien « Tachnak » ont l'habitude de faire chaque année, à pareille époque, une excursion dans les environs de Beyrouth.

Dimanche dernier, après avoir pris l'autorisation du ministère de l'Intérieur, ils s'en allèrent en groupes à Nahr El Kelb, où ils se dispersèrent dans les cafés. Mais ils furent suivis par plusieurs jeunes gens appartenant au parti « Hanchak » après avoir bu copieusement, essayèrent de provoquer des incidents.

Les gendarmes durent intervenir pour les mettre à la raison mais l'un d'eux prit de force le fusil d'un gendarme et le brisa.

Le commandant de gendarmerie et le Kaïmakam du Kisrouan, alertés accoururent sur les lieux et firent arrêter les agresseurs.

Voir également : Beyrouth, 1936 : violences extrémistes arméniennes à l'encontre de la police française

Les graves dissensions politiques au sein de la communauté arménienne dans la France de l'Entre-deux-guerres