mercredi 10 octobre 2012

Europhobie arménienne : diffamations paranoïaques et irrationnelles à Erevan

Erevan
Scandale: un film gay dans un théâtre de marionnettes!


10 oct. 2012 | par A.G. |

Un mouvement arménien se réclamant de la «protection de l'enfant» s'indigne du soutien de l'Allemagne à la projection d'un film.
Son affiche serait susceptible à elle seule de pervertir les petits.

Lundi soir, une manifestation s'est tenue devant l'Ambassade d'Allemagne à Erevan, rapporte le site ArmeniaNow. Les protestataires, issus de la mouvance nationaliste, se sont emportés contre le soutien de Berlin à la projection du film serbe «Parada» la semaine prochaine dans la capitale arménienne. Plus que l'œuvre elle-même, c'est le lieu de la séance qui excitait les foules: le Theâtre national de marionnettes. «[Ce choix] est inacceptable. Il y a plein d'autres salles pour ça... mais c'est celle qu'ils ont choisie. En tant que parent et en tant qu'Arménien, je m'indigne. Montrer le film ici et placarder ses affiches pervertit les enfants», a déclaré l'influent bloggeur Tigran Kocharyan, l'un des organisateurs de la manif. Selon lui, l'UE a opéré un choix délibéré et doit cesser ses «attaques»de «propagande immorale» contre son pays.

«Parada», un énorme succès dans les Balkans à l'été 2011, est moins un film à thèse homosexuel qu'un road movie tragicomique qui prend pour toile de fond la gay pride afin d'évoquer l'histoire de l'ex-Yougoslavie.

Bienvenue en Iran
Pour le directeur du théâtre, les protestataires font preuve de la pire mauvaise foi imaginable: un théâtre de marionnettes n'est pas réservé aux enfants, et bien d'autres films ont été projetés dans ses murs. «On devrait prendre une décision de principe: soit on fait de ce pays un autre Iran et on s'en satisfait, soit on admet qu'il existe des choses comme la tolérance, les films et l'art.» Un politicien d'opposition a ironisé sur les manifestants: «Ils en arrivent à prétendre que l'UE organise le viol en masse de gamins et de marionnettes, pouffe Hovsep Khurshudyan, du parti libéral Héritage. En fait, ils font une telle pub au film que je l'ai regardé entièrement. Allez le voir. Ça ne va sûrement pas changer votre orientation sexuelle... sauf bien sûr si vous en rêviez secrètement.»
Source : http://360.ch/blog/magazine/2012/10/scandale-un-film-gay-dans-un-theatre-de-marionnettes/

Voir également : Erevan : un attentat anti-homosexuels est cautionné par deux députés dachnaks, les commentaires du "citoyen humaniste" (sic) Mourad Papazian sont attendus

Manifestation en faveur de la tolérance et du dialogue à Erevan : les ultra-nationalistes désinforment et provoquent

Erevan : les auteurs de l'attentat anti-homosexuels libérés... grâce à la caution de deux députés dachnaks ?

Liberté d'expression en Arménie : encore du chemin à faire