jeudi 25 octobre 2012

Ille-et-Vilaine : une réfugiée arménienne détient des preuves des risques encourus en cas de retour en Arménie

"Mardi 16 octobre 2012, direction l'Ille et Vilaine, avec une opposante politique au régime arménien contrainte de quitter son pays en 2009. Veuve, elle a fui vers la France avec son fils âgé de 13 ans. Elle a déposé une première demande d'asile, rejetée en 2011. Elle part alors pour deux mois en Russie, avant de revenir en France à Rennes, où elle obtient la réouverture de sa demande d'asile, avec de nouvelles preuves des risques encourus en cas de retour en Arménie. La préfecture d'Ille et Vilaine vient de lui délivrer une OQTF, sans même attendre le résultat de sa demande d'asile."

Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/fini-de-rire/221012/obligation-de-quitter-la-vie-de-famille