mardi 9 octobre 2012

La folle spirale de violence de l'activisme arménien

Edgar Morin, Pour sortir du XXe siècle, Paris, Fernand Nathan, 1981, p. 366 :

"Aujourd'hui, nous sommes sous l'emprise d'une nouvelle spirale de violence devenant folle. Elle vient de la jonction de la violence de résistance/libération qui s'oppose à la coercition (occupation militaire, domination coloniale) et du messianisme de salut révolutionnaire, pour qui tous les moyens sont légitimés par la finalité émancipatrice.

La nouvelle spirale s'étend non tant dans les sociétés totalitaires (qui la réprime dans l'oeuf), non plus seulement dans les dictatures et dominations coloniales, mais aussi dans les sociétés pluralistes. Elle y prend deux formes. La première forme, banalisée, diluée, « bénigne » si l'on peut dire, est dans la transformation de l'aboiement protestataire en attentat à la bombe à objectif indiscriminé, parfois même sans nulle relation avec la cause de la protestation (ainsi, un comité arménien a de façon bizarre protesté contre des actes racistes commis par des loubards sur quelques Arméniens d'Alfortville en déposant une bombe devant le siège d'Air-France sur les Champs-Elysées). La seconde forme, concentrée, virulente, est la forme messianique/apocalyptique dite terroriste, où l'infime minorité porteuse de la vérité de l'histoire se donne mission de réveiller les classes ouvrières et démasquer les démocraties apparemment libérales pour qu'elles révèlent dans la répression leur vrai visage fasciste."

Voir également : Le monstrueux attentat d'Orly : le terrorisme arméno-syrien contre la France

Monte Melkonian et l'attentat de la rue Copernic

Le terrorisme arménien en France : images d'archives


Ils ont osé le dire : l'apologie insidieuse ou ouverte du terrorisme arménien


Avec des "modérés" pareils, les Arméniens de France n'ont plus besoin d'extrémistes : le cas Michel Marian

Le "Français" Shahnourh Varinag Aznavourian, dit Charles Aznavour, et l'organisation terroriste sanguinaire ASALA


"Arménité", "cause arménienne", qu'est-ce que c'est ?


Une question légitime à se poser : la violence terroriste est-elle consubstantielle au parti Dachnak ?


Quelques figures de l'activisme/terrorisme arménien