lundi 10 décembre 2012

Règlement de comptes mafieux à Châtellerault ?

Vienne - Châtellerault -
Ils le poursuivent en voiture et lui tirent dessus

28/11/2012 05:38

Châtellerault. Hier matin, trois personnes ont foncé sur un piéton. L’une est sortie, l’arme à la main, et lui a tiré deux fois dans le dos. Un règlement de comptes ?


Châtellerault n'est pas Marseille ni la Corse. Mais il faut bien dire que la cité du bon accueil n'est pas habituée à ce genre de faits-divers. Un Arménien de 39 ans poursuivi et tiré comme un lapin, quasiment à bout portant par des individus en voiture, c'est la scène qui s'est déroulée hier matin dans les rues du vieux Châtellerault.


Deux projectiles dans le fessier et les jambes

Il est 11 h 40 quand un piéton, accompagné de jeunes femmes, est pris en chasse par une voiture, une BMW série 5 de couleur grise, à la sortie du pont Henri-IV. Le véhicule fonce droit sur le trio. Les deux jeunes femmes parviennent à fausser compagnie à la voiture folle, rue des Cordeliers. Elles se réfugient au domicile de leur ami, situé quelques mètres plus loin, dans la rue de Sully.
D'après les premiers éléments, l'homme, quant à lui, se serait caché dans un recoin de la rue des Cordeliers avant d'être débusqué par ses poursuivants.
À son bord, trois personnes, deux hommes à l'avant et une femme à l'arrière, d'après un témoin de la scène. Le passager avant serait alors descendu, aurait mis froidement en joue l'individu et fait feu dans le dos de sa proie. Au moins à deux reprises. « J'ai vu le gars sortir de l'auto avec un pistolet. Il voulait le flinguer, ça se voyait. Ce n'était pas pour le menacer », raconte un témoin direct de la scène (lire son témoignage ci-dessous et en vidéo).
D'après la police, la victime, un Arménien de 39 ans, a reçu deux projectiles, l'un dans le fessier, l'autre dans les jambes. L'homme, hospitalisé, est hors de danger. Dans l'attente des analyses balistiques, les autorités refusent de communiquer d'autres précisions concernant un éventuel troisième tir, l'arme, les munitions et le calibre utilisés (22 et 6.35 selon nos informations).

Les agresseurs recherchés pour tentative d'assassinat

Une enquête de flagrant délit pour tentative d'assassinat est ouverte, apprend-on du parquet. La police judiciaire de Poitiers est chargée de l'enquête pour faire la lumière sur ce qui ressemble à un règlement de comptes. « Ça ne fait aucun doute, confirme une source proche du dossier. Reste à savoir s'il s'agit d'un trafic de stupéfiants, d'une rivalité sentimentale ou religieuse, ou une affaire de prostitution ? »
Selon nos informations, la victime n'est pas connue des services de police, hormis une infraction à la législation sur les étrangers.
Ses agresseurs, qui pourraient être de la même origine que lui, étaient toujours en fuite hier soir, et activement recherchés.
Denys Fretier
Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/11/28/Ils-le-poursuivent-en-voiture-et-lui-tirent-dessus