mardi 15 janvier 2013

Gangstérisme géorgien : "Le rôle de receleurs est souvent tenu par des criminels arméniens" (Stéphane Quéré, criminologue)

"Au début des années 2000, les mafieux géorgiens s’installent en Espagne qui devient leur principale base en Europe. De là, les parrains ont divisé l’Europe, implantant des cellules en Irlande, Autriche, Suisse, Suède, Allemagne, Belgique, Royaume-Uni, France, Italie, Grèce et Turquie (et dans une moindre mesure en Colombie). C’est dans ces pays que des réseaux de voleurs géorgiens (mais aussi russes, moldaves ou tchétchènes) se mettent en place pour se livrer à des « épidémies » de vols à l’étalage et de cambriolages. Le butin (alcool, parfums, bijoux, appareils photo, petit électronique,…) est ensuite soit revendu dans les pays concernés, soit acheminé à Anvers (« plaque tournante » du recel en Europe) ou directement en Géorgie. Le rôle de receleurs est souvent tenu par des criminels arméniens. Tous les mois, l’argent des vols est envoyé aux parrains mais une partie alimente la « caisse commune » de l’organisation (« obshchak »). C’est ensuite les « vor » qui répartissent l’argent de l’ « obshchak » (aide aux détenus, soutien aux familles, frais de justice,…). Ces vols sont relativement modestes mais c’est leur nombre qui fait la richesse des mafieux géorgiens, par ailleurs impliqués dans d’autres activités criminelles (fausse monnaie, cocaïne,…). On soupçonne ainsi les clans russes et géorgiens de vouloir profiter de la manne financière liée à l’organisation des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014. Un pactole qui a entraîné de nombreux règlements de comptes, y compris en France (Vladimir Janashia, abattu en mars 2010 à Marseille, après une première tentative à Nice quelques semaines auparavant)."

Source : http://www.atlantico.fr/decryptage/important-gang-georgien-demantele-gendarmerie-qui-sont-nouvelles-mafias-stephane-quere-603074.html

Voir également : Aveyron et Sud-Ouest : démantèlement d'un réseau de cambrioleurs arméniens et "géorgiens"

Gers : l'incroyable butin de la bande organisée de cambrioleurs arméno-géorgiens

La mafia arménienne passe par l'autoroute A 1

Bruxelles : l'Arménien de Géorgie Shirin Muradian soupçonné d'avoir participé à une fusillade

Edvard Margaryan : mort d'un "voleur dans la loi" (sic) arménien

Nice : un Arménien de Géorgie suspecté de double homicide

Collaboration entre mafieux arméniens et géorgiens en Europe occidentale

Guerre de clans entre Arméniens et Géorgiens ou entre Arméniens d'Arménie et Arméniens de Géorgie ?

Arméniens et mafias étrangères en France : un état des lieux par Dimitri Zoulas