mercredi 3 avril 2013

Affaire Cahuzac : le gaulliste Bernard Accoyer demande à Ayrault des excuses publiques

Cahuzac : Accoyer "stupéfait" que Ayrault "refuse de s'excuser"

Le Point.fr - Publié le 02/04/2013 à 22:11 - Modifié le 03/04/2013 à 06:55
"La parole d'un ministre engage tout le gouvernement et en particulier son chef", a estimé l'ancien président de l'Assemblée.

Il est insatisfait des explications du Premier ministre. Bernard Accoyer, qui avait exigé "des excuses publiques" de Jean-Marc Ayrault sur l'affaire Cahuzac, s'est "déclaré stupéfait" que le Premier ministre ait "refusé de s'excuser" lors de son intervention télévisée mardi soir, "pour les mensonges qu'a tenus l'un de ses propres ministres devant les députés".

Selon l'ancien président de l'Assemblée nationale, "la parole d'un ministre engage tout le gouvernement et en particulier son chef". Pour le député de Haute-Savoie, il serait "inconcevable que Jean-Marc Ayrault ne présente pas d'excuses dès demain (mercredi) au nom de son gouvernement".

"Non, je n'ai pas d'excuses à présenter. C'est à la personne qui est en cause, qui a pris une telle responsabilité de mentir devant les Français, devant la représentation nationale. Mais maintenant, ces excuses passeront par la justice", a déclaré le Premier ministre sur France 2.
Source : http://www.lepoint.fr/politique/cahuzac-accoyer-stupefait-que-ayrault-refuse-de-s-excuser-02-04-2013-1649556_20.php

Alors président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer avait ouvertement critiqué le projet de loi Boyer : http://www.bernarddebre.fr/presse/g__nocide_arm__nien_____la_loi_m__morielle___qui_embarrasse____droite

De son côté, Ayrault s'est impliqué dans un premier projet de loi pro-arménienne et liberticide : http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion1643.asp

En tant que président du groupe PS à l'Assemblée, il a également soutenu le projet Boyer : http://www.francetvinfo.fr/les-deputes-examineront-jeudi-une-proposition-de-loi-reprimant-la-negation-du-genocide-armenien_262171.html

Voir également : La victoire du républicain turcophile Edwy Plenel sur le traître à la France Jérôme Cahuzac