mardi 23 avril 2013

Deux repris de justice "socialistes" aguichent le lobby arménien

Commémoration du génocide des Arméniens

Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste
Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire national à l'International et à l'Europe


À l'occasion du 98eme anniversaire du génocide des Arméniens, le Parti socialiste se joint aux Français d'origine arménienne et à tous les Arméniens pour commémorer ce triste anniversaire du 24 avril 1915, date du déclenchement des massacres qui ont abouti à l'extermination par le régime de l'époque de 1,5 millions de personnes, toutes sujets de l'empire ottoman.

Il rappelle la position qui, toujours, a été la sienne. Même si le gouvernement actuel turc n'a aucune responsabilité dans le déclenchement du génocide arménien, sa reconnaissance par la Turquie contribue non seulement à un travail de mémoire nécessaire à l'amitié entre les peuples mais aide aussi à la paix et à la stabilité entre l'Arménie et la Turquie.
Source : http://www.parti-socialiste.fr/communiques/commemoration-du-genocide-des-armeniens

Cambadélis a été mis en cause, avec Olivier Spithakis, dans l'affaire de la MNEF : il a été condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende pour recel d'abus de confiance.

Voir également : Condamné à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d'abus de biens sociaux, Harlem Désir prétend vouloir "moraliser" la vie politique

Etripage interne au PS entre "arménophiles" interlopes : Harlem Désir versus Jean-Noël Guérini et Christophe Masse