jeudi 4 avril 2013

Jérôme Cahuzac, ancien ministre "exemplaire" (sic) des "anti-négationnistes" (re-sic) Hollande et Ayrault, avait des relations étroites avec l'extrême droite

François Hollande, discours à une "cérémonie de commémoration du 97e anniversaire du génocide arménien", 24 avril 2012 :

"Je n’ai jamais changé de discours en fonction des circonstances. J’ai été le premier secrétaire du Parti Socialiste qui aura permis l’adoption de la Loi du 29 janvier 2001, reconnaissant le génocide du peuple arménien. J’ai été moi-même à l’origine d’une proposition de Loi visant à la pénalisation du négationnisme du génocide arménien. Il a même fallu s’y reprendre à deux fois pour la faire voter à l’Assemblée Nationale. Ce fut fait le 12 octobre 2006.

Cet engagement, c’est le sens de mon attachement contre toutes les formes d’atteinte à la dignité humaine. Il y a quelques semaines, une nouvelle proposition de Loi pénalisant le négationnisme et notamment celui du génocide arménien, a été votée par le Parlement. Cette proposition n’a pas été validée, chacun le sait ici, par le Conseil Constitutionnel. J’en ai pris acte et cette décision s’impose à tous. Et en même temps, j’ai considéré comme candidat à la présidence de la République, qu’une initiative devait être reprise au lendemain de l’élection présidentielle. J’en fais devant vous une nouvelle fois la promesse.

Deux principes m’animeront :

Le premier, c’est l’efficacité. Efficacité nécessaire, car si nous échouons, nous conforterons les négationnistes dans leur action. C’est la raison pour laquelle la plus grande sécurité juridique sera nécessaire pour réussir. Nous ne pouvons plus commettre je ne sais quelle imprécision qui nous mettrait une nouvelle fois devant l’impossibilité de faire valider le texte."

François Hollande, discours à Marseille, 14 mars 2012 :

"Je salue Marseille et tous ceux qui l’ont peuplée : les Provençaux venus du haut pays, les hommes et les femmes venus ici pour échapper aux violences et parfois aux génocides. Je pense aux Juifs et aux Arméniens."


Il y a les pompeuses leçons de morale d'un côté, et la réalité crue de l'autre :

"Peninque et Eymié sont les grands amis de celui qui est alors chirurgien de profession, et pas encore ministre du budget de François Hollande. La petite bande se retrouve régulièrement depuis la fac, autour d'un golf, à Vaucresson ou à la Baule. Ou encore dans la jolie maison du cap Benat, près du Lavandou, dans le Var, chez les Eymié. Jerôme Cahuzac se met à la boxe et au vélo, comme ses deux amis. "Tout cela forme une petite fratrie très familiale", racontait un proche ces derniers jours.

Jérôme Cahuzac fraye alors en plein "Gud business". Une bande virile, un univers clos, où on ne fait des affaires que dans l'entre-soi. Eymié et Peninque jouent les "rabatteurs". Le premier adresse des clients au spécialiste des implants capillaires. Le second, grand manitou des activités du clan, s'occupe, lui, de l'argent et des affaires."

Source : http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/04/03/les-liens-inavouables-de-cahuzac-avec-les-gudards-de-marine-le-pen_3153182_823448.html

Voir les commentaires sous l'article :

"kruger16 03/04/2013 - 19h54

Un chirurgien reconverti dans les implants capilaires semble plus intéressé par l' argent que par l'humanisme cela semblait evident depuis le début."

"gilles SPAIER 03/04/2013 - 19h51

Quel marigot. Commetn penser que Hollande et Ayrault étaient totalement ignorant de ces turpitudes que révèlent la presse juste après l'halali de Cahuzac? Médiapart a participé à une oeuvre de santé publique. Cela prouve qu'Ayrault et Hollande auraient du mieux fouiller le passé de leurs ministrables. Ils en avaient les moyens. Ils ont fait preuve amateurisme."

"jean François 03/04/2013 - 18h39

Cette révélation est accablante pour la clairvoyance de nos élites socialistes qui n'ont plus de socialiste que le nom."

"PAUL THERON 03/04/2013 - 18h34

Très curieux personnage ce Cahuzac sur lequel je ne suis pas intervenu en raison de la présomption d'innocence effacée par l'aveu : 1) Chirurgien Cardiaque de qualité, mais s'installe comme implantateur de cheveux à tarif +++ 2) Conseiller des Ministres dont Evin (celui qui ruine les hôpitaux d'Ile de France) mais en même temps conseiller rétribué d'un grand labo pharmaceutique. 3) Révélation de ses liens avec l'extrême droite. 4) Accepte un poste de ministre chargé de lutter contre la fraude."

Etonnant ? Pas tant que ça, au vu de l'amitié entre François Hollande et le nationaliste grand-arménien Mourad Papazian, ou encore ses liens avoués avec le milieu ultra-nationaliste kurde.

Voir également : La victoire du républicain turcophile Edwy Plenel sur le traître à la France Jérôme Cahuzac

Affaire Cahuzac : le gaulliste Bernard Accoyer demande à Ayrault des excuses publiques
  
François Hollande et l'Histoire : les perles d'un cancre

Rappel : les mots ont un sens

Pierre Vidal-Naquet et le "négationnisme imaginaire" de Gilles Veinstein

La collaboration de la FRA-Dachnak avec l'Allemagne hitlérienne

Le socialisme de la FRA-Dachnak

L'entente kurdo-arménienne dans les projets des puissances de l'Axe (Italie et Allemagne)

Le parti Dachnak et l'Italie fasciste

L'opposition du résistant socialiste français Daniel Mayer à l'entrée de la FRA-Dachnak au sein de l'Internationale socialiste

A quand l'exclusion de la FRA-Dachnak de l'IS ?