vendredi 3 mai 2013

Liban : les islamistes chiites du Amal-Hezbollah et la commémoration du "génocide arménien"

"Bourj Hammoud-place des Martyrs
Parallèlement à la messe, une marche (à coloration politique) a été organisée à Beyrouth en mémoire des martyrs de 1915, et pour réitérer les revendications fières et tenaces du peuple arménien.
Rassemblés à Bourj Hammoud, les manifestants se sont dirigés jusqu’au centre-ville, où ils ont été rejoints par les proches des otages libanais à Azzaz, en présence du représentant du mouvement Amal, Mohammad Khawaja, et du représentant du Hezbollah Ghaleb Bou Zeinab.

Le secrétaire général du parti Tachnag Hovig Mekhitarian a affirmé, à partir de la place des Martyrs, que « nous sommes plus que jamais déterminés à lutter pour le Liban comme patrie définitive pour tous ses fils ». Il a appelé l’ambassadeur de Turquie à « notifier Ankara de notre lutte visant à obtenir de la Turquie une reconnaissance du génocide, mais aussi des excuses officielles et des dédommagements au peuple arménien ». Il a dénoncé enfin l’impunité dont bénéficie la Turquie, près d’un siècle après le génocide. Et d’ajouter : « Le rétablissement des relations entre la Turquie et Israël est la preuve de la fausseté des intentions turques envers les Arabes et les musulmans. La Turquie essaie d’intégrer la région arabe en complotant avec les ennemis de la nation. » Le responsable du parti Tachnag a ainsi mis en garde contre « les dangers de l’infiltration turque, dont la finalité est d’enterrer l’identité culturelle et nationale au Moyen-Orient »."

Source : http://www.lorientlejour.com/article/811741/genocide-armenien-cent-ans-ou-presque-de-douleur.html

Voir également : Liban : allié politique du Hezbollah, le général maronite Aoun accuse la Turquie sur la question arménienne

Liban : deux Arméniens dans le nouveau gouvernement mis en place sous la pression du Hezbollah ?

L'Université d'Arménie accorde un doctorat honorifique au chef du Amal, mouvement islamiste libanais

Le discours anti-israélien du dirigeant libanais Nabih Berri (chef du mouvement islamiste chiite Amal) applaudi par les députés du Parlement arménien

Les Arméniens et la République islamique d'Iran

Le régime des Assad déstabilisé en Syrie : un rappel des compromissions de la FRA-Dachnak, de l'ASALA et du régime arménien

La FRA-Dachnak et le tiers-mondisme arabe

L'antiracisme de la FRA-Dachnak