mardi 13 août 2013

Deux poids, deux mesures : le "socialiste" pro-arménien et pro-grec Gérard Filoche nie catégoriquement les crimes de masse des bolchevistes

Filoche est un ex-membre du PCF et de la LCR, un co-fondateur de SOS Racisme, et actuellement un cadre du PS :

"Gerard Filoche ‏@gerardfiloche 16 h

@IdLibertes @ludo12000 @lopinion_fr non c etait le sale temps des crimes staliniens contre le communisme"

"Gerard Filoche ‏@gerardfiloche 16 h

@LetUsComment @Dreuz_1fo @Samuel_Lafont @A_de_St_Germain les millions de vixtimes de staline etaient les communistes"

"Gerard Filoche ‏@gerardfiloche 10 Août

@cagouilloo @vgoyet @G_Daubigny les millions de morts co vous dites sont les vôtres ceux de la contre révolution stalinienne anticommuniste"

"Gerard Filoche ‏@gerardfiloche 8 Août

@madle7 @jeremo12 soyez précis : Staline c est celuî qui a ouvert des goulags pour y enfermer les communistes et a tué 99% des bolcheviks"

"Gerard Filoche ‏@gerardfiloche 3 Août

@FrenchPolitics parce qu'il n'y a ni crimes des Communards ni crimes des Bolchechiks mais des révolutions et contre-révolutions"

Source : https://twitter.com/gerardfiloche

Décidément peu respectueux de l'histoire, Filoche avait déjà affirmé sur son blog :

"Avant d’être en fuite, de brûler leurs archives et d’être tous trois assassinés, ils [les triumvirs jeunes-turcs] exterminèrent et furent exterminés : ils commirent le génocide des Arméniens (un million de victimes), présenté aujourd’hui comme un simple « crime de guerre » pour se sauver de la Russie et d’une guerre désastreuse (la population du pays au total est passée de 14 millions d’habitants en 1912 à 11,6 millions en 1922). (...)

L’intolérance à tout ce qui n’est pas « turcité » et kémalisme est maintenue 70 ans après derrière le pouvoir officiel par l’armée qui a, comme dans le passé gardé les rênes."

Source : http://www.filoche.net/2009/11/22/de-l%E2%80%99identite-nationale%E2%80%A6-turque/

"Tout cela est le prix payé par le peuple chypriote pour le combat qu’il mène depuis 1931 pour l’ « Enosis », l’Union avec la Grèce. Un combat dirigé jusqu’en 1977 par Monseigneur Makarios, « un Castro en soutane » aux yeux des dirigeants américains. Un combat acharné, massif, populaire, mené contre la puissance colonisatrice, le Royaume Uni, contre les colonels grecs, contre la partition de l’île imposée par l’armée turque avec l’appui du Royaume-Uni et des Etats-Uni. Un combat qui a coûté des milliers de morts, qui n’a pas permis d’aboutir à o l’ « Enosis » mais qui a fini par arracher l’indépendance de la République de Chypre, même si c’était au prix de sa mutilation."

Source : http://www.filoche.net/2013/03/26/chypre-l%E2%80%99euro-sort-une-nouvelle-fois-fragilise/
 
A mettre en parallèle avec la présence d'élus PS (alors même que ceux du PCF et de l'UMP étaient absents) lors d'un hommage communautariste au pseudo-résistant stalinien Manouchian, à Marseille :

"La Jeunesse arménienne de Marseille (JAF) a de la mémoire. Elle entretient le culte de ses héros comme un bien précieux à se transmettre d’une génération l’autre. Samedi matin, elle a encore rendu un hommage émouvant aux résistants du groupe FTP-MOI Manoukian, ceux de l’Affiche rouge chantée par Aragon, assassinés par les nazis. Les grands élus socialistes étaient tous là*, en rang serré aux côtés des anciens combattants, des scouts, des écoliers, des responsables et d’une poignée de membres de la communauté dont le vice-consul d’Arménie, Levon Davtian, et Elyane Kazadjian, la présidente du CCAF Marseille-Provence. Mais étonnamment les communistes ne s’étaient pas déplacés pour honorer leurs martyrs. Quant à la droite marseillaise, elle a ignoré le rendez-vous."

Source : http://www.lemeilleurdemarseille.fr/communautes/18453-emouvant-hommage-marseillais-au-groupe-manouchian

Ou encore le récent éloge du communiste Henri Alleg (qui s'était notamment fait l'avocat de l'invasion soviétique de l'Afghanistan, laquelle s'est soldée par la mort de plus d'un million d'indigènes) par François Hollande lui-même : http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/deces-de-henri-alleg/

Voir également : Transcaucasie (1918) : les tueries de populations azéries par les forces dachnako-bolchevistes

Histoire des Arméniens : massacre de la population azérie à Bakou

Le bolcheviste arménien Stepan Shaoumian (Stepane Chaoumian) : un ami intime de Staline et le massacreur des Azéris de Bakou

Histoire des Arméniens : la politique anti-azérie et pro-arménienne du régime bolcheviste

Les Arméniens (notamment dachnaks), troupes de choc de la dictature bolcheviste en Asie centrale

Le contexte international de la formulation de la revendication génocidaire arménienne (1965)

Si c'est la Pravda qui le dit...

"Comme celui des Tatars !"

Le poète communiste Nazım Hikmet : une référence fiable sur le "génocide" arménien ?

"Génocide" tutsi : victoire de Pierre Péan face aux extrémistes de SOS Racisme, la vision unilatérale de l'histoire rwandaise mise à mal

Le calomniateur Bruno Julliard-Landau enfin renvoyé devant le Tribunal correctionnel