lundi 5 août 2013

Escroquerie de grande ampleur à Paris : 80 cartes bancaires piratées, 80.000 euros dépensés en quelques heures

PARIS
Ils faisaient du shopping de luxe avec une centaine de cartes falsifiées


"Une dizaine de montres de luxe, six bagues serties de diamants un téléphone portable de la marque Vertu". Sans oublier 9000 dollars en liquide. L'énumération, - par le site du Parisien, qui révèle l'affaire - des saisies faites par la police chez deux ressortissants arméniens laisse pantois.

Arrêtés à la sortie d'un hôtel chic, les deux hommes, âgés de 31 et 56 ans, effectuaient une véritable razzia dans le milieu du luxe au moyen d'une centaine de cartes bancaires falsifiées.

Placés en garde à vue, ils n'ont encore rien expliqué sur l'origine des cartes. Les enquêteurs soupçonnent qu'un vaste réseau se cache derrière ces deux hommes arrivés récemment des États-Unis.
Source : http://www.ledauphine.com/france-monde/2013/07/21/ils-faisaient-du-shopping-de-luxe-avec-une-centaine-de-cartes-falsifiees

Des escrocs arrêtés avec 80 CB piratées

Par Marc-Antoine Bindler avec Guillaume Biet

Publié le 18 juillet 2013 à 07h51 Mis à jour le 18 juillet 2013 à 10h08

Un couple d'Arméniens écumaient les boutiques de luxe de Paris. Montant de la razzia : 80.000 euros.


L'INFO. Il multipliait les achats dans des grandes boutiques de luxe… avec des cartes bancaires piratées. Un couple d'escrocs à la carte bancaire a été arrêté et placé en garde en garde à vue mardi, à Paris. Le préjudice atteint plusieurs dizaines de milliers d'euros et pour l'heure, les policiers sont surtout intrigués par le profil atypique de ces deux suspects.

Sur eux, 80 cartes bancaires piratées. Ils auraient pu dévaliser des dizaines d'enseignes de luxe. Sur les deux escrocs, les enquêteurs de la PJ parisienne ont retrouvé 80 cartes bancaires falsifiées : des cartes étrangères réencodées avec les données de vrais clients volées un peu partout dans le monde. Pour chaque carte, le plafond d'achat est fixé au maximum, permettant aux deux escrocs d'acheter ce que bon leur semble aux frais des victimes piratées.

80.000 euros en quelques heures.
Le couple a donc écumé les plus belles boutiques du triangle d'or parisien, près des Champs-Élysées et la prestigieuse avenue Montaigne. Le montant de ce shopping "magique" s'élève à 80.000 euros dépensés en quelques heures. Mais le manège s'est brutalement arrêté chez un horloger au moment de régler l'achat d'une montre à plus de 5.000 euros. Alors que la carte ne passe pas, le responsable de la boutique téléphone au fournisseur de celle-ci. En réaction, le couple tourne les talons et disparaît du magasin.

Arrêtés dans la chambre d'un palace. La police est donc alertée par le commerçant. Grâce aux descriptions données par le personnel, les hommes de la Bac retrouvent les escrocs dans un palace, à deux pas de la célèbre place Vendôme. Dans leur chambre, les policiers découvrent une myriade d'article de luxe achetés frauduleusement. La femme, âgée de 56 ans, et l'homme, âgé de 31 ans, sont placés en garde à vue. Les policiers découvrent alors que les suspects sont Arméniens. Une surprise pour les enquêteurs : c'est une première pour ce type d'escroquerie souvent pratiquée par des malfaiteurs venus d'Asie. La police tente désormais de déterminer si le couple a agi seul ou s'il appartient à un réseau d'escrocs à la carte bancaire.
Source : http://www.europe1.fr/France/Des-escrocs-arretes-avec-80-CB-piratees-1587281/

Paris : shopping de luxe avec une centaine de cartes bancaires falsifiées

Stéphane Sellami | Publié le 21.07.2013, 12h13

Leur goût immodéré pour les articles de luxe parisiens les a sans doute perdus. Deux Arméniens ont été interpellés, en début de semaine, dans le très chic VIIIe arrondissement de Paris, par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC). Informés par plusieurs gérants de boutiques d’articles haut de gamme de la présence de deux acheteurs au comportement suspect, les fonctionnaires sont parvenus à remonter leur piste.
Surpris à leur sortie d’un hôtel de grande tenue, les deux hommes, âgés de 31 et 56 ans, « avaient sur eux une trentaine de cartes de paiement contrefaites, révèle une source judiciaire. Et la fouille de leur chambre s’est avérée très fructueuse. »

Montres et bagues serties de diamants

Selon nos informations, près de cent cartes falsifiées ont été finalement saisies, ainsi que 9000 $ en argent liquide, une dizaine de montres de luxe, six bagues serties de diamants et un téléphone portable de la marque Vertu. La valeur de l’ensemble de ces produits a été estimée à près de 90000 €. « Leurs moyens de paiement ont été fabriqués à partir de coordonnées bancaires de ressortissants étrangers, possédant des cartes American Express et Visa, poursuit la même source. Les deux suspects avaient commencé leur tournée des boutiques de luxe depuis peu de temps. »

Placés en garde à vue, ils ne se sont pas expliqués sur l’origine de ces cartes, ni sur la destination des objets achetés. Toujours selon nos informations, ces deux escrocs, sans domicile connu mais qui étaient arrivés des Etats-Unis, pourraient agir pour le compte d’un plus vaste réseau. « Pour confectionner ce type de carte, il faut disposer d’une structure relativement importante, note un proche de l’affaire. D’habitude, ce sont souvent des ressortissants de pays asiatiques qui viennent se livrer à ce type de razzias, un peu partout en France, à l’aide de fausses cartes. Mais c’est la première fois que nous interpellons des ressortissants arméniens. » Les investigations se poursuivent pour tenter de remonter la piste des commanditaires de ces escroqueries.


Le Parisien
Source : http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-shopping-de-luxe-avec-une-centaine-de-cartes-bancaires-falsifiees-21-07-2013-2997381.php

Voir également : Los Angeles : vaste coup de filet contre le gang "Armenian Power" (sic)