mercredi 11 septembre 2013

Neuchâtel : démantèlement d'une filière de recel

Recel
Un commerce de La Chaux-de-Fonds rachetait des bijoux volés

Mis à jour le 10.09.2013
   
La police neuchâteloise a fermé un magasin. Une vingtaine de cambrioleurs venaient y écouler leur butin.


Une filière de recel a été démantelée dans le canton de Neuchâtel. Un magasin achetant de l’or, des bijoux – notamment volés – et des montres d’occasion a été fermé à La Chaux-de-Fonds, ont annoncé lundi la police cantonale neuchâteloise et le Ministère public du canton.

Des cambrioleurs et des employés indélicats d’entreprises horlogères écoulaient leur butin dans le magasin. Deux cambrioleurs d’origine géorgienne et tchétchène avaient été arrêtés en mars 2012. Ils avaient commis plusieurs dizaines de vols par effraction dans des appartements à La Chaux-de-Fonds.

Une partie de leur butin avait été envoyée par colis en Géorgie et en Tchétchénie ou écoulée auprès de toxicomanes locaux. Il était également apparu que les bijoux dérobés étaient écoulés dans le commerce chaux-de-fonnier, tenu par un ressortissant français d’origine arménienne de 26 ans et son beau-père, un Arménien de 50 ans.

Les investigations ont montré que, outre quelques délinquants régionaux, une vingtaine de Géorgiens, connus pour des cambriolages en Suisse romande, fréquentaient le commerce pour revendre des bijoux volés.

Vols dans des entreprises

De même, plusieurs employés indélicats d’entreprises horlogères des Montagnes neuchâteloises venaient y vendre des déchets d’or usinés qu’ils avaient soustraits à leur employeur. Cet or était ensuite écoulé auprès d’une fonderie dans la région genevoise. Accessoirement, le cambrioleur géorgien a utilisé le commerce – au bénéfice d’une licence de transfert d’argent – pour envoyer de l’argent provenant de ses effractions à sa famille.

Le propriétaire du magasin et son beau-père ont été arrêtés à la fin février 2013. A la mi-juin, ils ont été libérés provisoirement, moyennant le dépôt d’une caution et l’interdiction de pratiquer tout commerce d’or, de pierres précieuses, de montres et l’envoi de devises.

Une importante filière de recel a ainsi été démantelée, perturbant fortement l’écoulement de butin par les cambrioleurs géorgiens, actuellement très actifs en Suisse, précisent la police et le Ministère public neuchâtelois. (ATS/24 heures)

Créé: 10.09.2013, 11h43
Source : http://www.24heures.ch/suisse/faits-divers/Un-commerce-de-La-ChauxdeFonds-rachetait-des-bijoux-voles/story/15928185

Voir également : Gangstérisme géorgien : "Le rôle de receleurs est souvent tenu par des criminels arméniens" (Stéphane Quéré, criminologue)

Rennes : démantèlement d'un réseau de malfaiteurs arméniens

Aveyron et Sud-Ouest : démantèlement d'un réseau de cambrioleurs arméniens et "géorgiens"

Gers : l'incroyable butin de la bande organisée de cambrioleurs arméno-géorgiens