samedi 28 décembre 2013

Diasporas ukrainienne et arménienne : les "attentions" mémorielles sélectives de la classe politique "française"

"Mais ni la France, pourtant si friande de lois historiques, ni la Grande-Bretagne ou l'Allemagne n'ont franchi ce pas, un silence que l'historien Nicolas Werth n'hésite pas à attribuer, en ce qui concerne l'Hexagone, à l'«effet Stalingrad» - autrement dit, à la réticence à critiquer l'allié soviétique grâce auquel la bête nazie fut terrassée.

Pourtant, ce crime méticuleusement organisé par Staline, pour la première fois publiquement évoqué sous la perestroïka de Gorbatchev, est étayé par de nombreux documents : les résolutions secrètes du Politburo, la correspondance de Staline avec Kaganovitch et Molotov, chargés de collectiviser l'agriculture en Ukraine, ne laissent aucun doute sur l'intentionnalité et la cible de ce crime, deux conditions de la qualification de génocide. Raphael Lemkin lui-même, inventeur du terme, avait qualifié en 1953 la famine de «génocide soviétique» contre la nation et la culture ukrainiennes."

Source : http://www.marianne.net/Holodomor-un-genocide-oublie_a234589.html
  
Voir également : Deux poids, deux mesures : le "socialiste" pro-arménien et pro-grec Gérard Filoche nie catégoriquement les crimes de masse des bolchevistes

Transcaucasie (1918) : les tueries de populations azéries par les forces dachnako-bolchevistes

Histoire des Arméniens : massacre de la population azérie à Bakou

Le bolcheviste arménien Stepan Shaoumian (Stepane Chaoumian) : un ami intime de Staline et le massacreur des Azéris de Bakou

Histoire des Arméniens : la politique anti-azérie et pro-arménienne du régime bolcheviste

Les Arméniens (notamment dachnaks), troupes de choc de la dictature bolcheviste en Asie centrale


Les relations des trois principaux partis nationalistes arméniens (Ramkavar, Hintchak, Dachnak) avec le totalitarisme soviétique

Sud-Caucase soviétique : les déportations de divers musulmans dans les années 30 et 40

Histoire des Arméniens : les déportations arméno-staliniennes d'Azéris

La double oppression des Azéris en Arménie soviétique


Les "opérations nationales" de "nettoyage" des frontières soviétiques (1935-1937)

Staline et le chiffre sacro-saint d'1,5 million d'Arméniens

Agitation irrédentiste en Arménie stalinienne au moment du pacte germano-soviétique

Anastase Mikoyan : l'exceptionnelle longévité d'un ponte du stalinisme

Missak Manouchian : patriote français ou terroriste stalinien sans envergure ?

Mort d'un stalinien arménien : Henry Karayan


L'union sacrée de la diaspora arménienne autour du soutien à la dictature stalinienne (20 millions de morts)

Hitlérisme et stalinisme, les deux tentations des Arméniens dans les années 40


Les revendications de Staline sur Kars et Ardahan (1945)

La turcophobie exacerbée de l'historiographie arménienne et les buts stratégiques de l'URSS vis-à-vis de la Turquie : éclaircissement du cas de la RSS d'Arménie par celui de la RSS de Géorgie


Le contexte international de la formulation de la revendication génocidaire arménienne (1965)

Si c'est la Pravda qui le dit...

"Comme celui des Tatars !"

Le poète communiste Nazım Hikmet : une référence fiable sur le "génocide" arménien ?