mercredi 5 mars 2014

Deux racailles du gang "Armenian Power" en Syrie ?

4 mars 2014   
SYRIE GANGSTA – Deux membres des gangs de Los Angeles aux côtés de Bachar Al-Assad ?

Une fois n'est pas coutume, deux Occidentaux assurent être en Syrie pour combattre au côté de Bachar Al-Assad. Dans une vidéo non authentifiée, tous deux se vantent d'appartenir à des gangs de Los Angeles.

La vidéo mise en ligne par Memri TV, la plateforme de vidéos de l'Institut de Recherche des médias du Moyen-Orient, un groupe pro-isralien qui fournit des traductions de médias arabes et iraniens aux médias occidentaux, deux hommes se vantent d'être sur les lignes de front syrienne. On les voit tirer à la Kalachnikov vers ce qu'ils appellent les « Enemigos ».

Un des hommes nommé « Creeper » montre ses tatouages et assure faire partie du 13-Sureños, un gang de Los Angeles lié à la mafia mexicaine. L'autre dit s'appeler Wino et appartenir au gang arménien Armenian Power basé lui aussi à Los Angeles. Les membres de la minorité chrétienne arménienne en Syrie sont connus pour être de fervents partisans d'Assad, rappelle le Washington Post qui rapporte cette histoire.

« C'est la Syrie, mon pote, nous sommes en Syrie, mon pote… Sur le front, mon pote, en première ligne, mon pote », dit Wino dans la vidéo. Mais les deux hommes ne révèlent pas grand-chose sur ce qu'ils font exactement et pourquoi ils se battent pour Assad.

Comme l'explique le Washington Post, impossible de vérifier de manière indépendante l'authenticité de la vidéo, ni de déterminer où et quand a t-elle été filmée.

L'Institut de recherche médiatique du Moyen-Orient a trouvé cette vidéo après que Wino l'a posté sur son compte Facebook. Si l'on en croit la page Facebook du gangster, Wino et Creeper seraient dans la région d'Alep depuis plusieurs mois. Il est photographié à plusieurs reprises vêtu d'un treillis aux couleurs et insignes du Hezbollah, le parti politique chiite libanais, allié de Bachar Al-Assad.

Citant d'autres publications Facebook dans lesquelles Wino critique Barack Obama, Rafael Green, membre de Meri TV, a expliqué à Fox News : « Il a l'air d'être antiamericain et pro-Assad. Il voit probablement Obama comme un ennemi en l'accusant — à tort ou à raison — d'armer les rebelles. »

Expulsés par les Etats-Unis en Syrie


Barev Hokis, un arménien vivant aux Etats-Unis, a confirmé à Vice que l'homme sur la vidéo était bien son ami « Wino », Nerses Kilajyan. Selon lui, les deux hommes ont été expulsés par les Etats-Unis en Syrie. « Wino a été expulsé en Syrie avec l'autre gars aux tatouages​​ qui est aussi arménien. Là-bas ils protègent nos quartiers arméniens des terroristes violeurs qui tentent de violer et de tuer mon peuple d'Arméniens innocents. »

Barev Hokis a refusé d'en dire plus, affirmant que le groupe de rebelles du Front Al-Nosra affilié à Al-Qaida était à la recherche de Wino.

Ghevont Hovsepian, une autre connaissance américaine du gangster arménien, a déclaré que Wino était né en Syrie et qu'il était retourné vivre là-bas depuis au moins deux, trois ans.

Rien ne permet en effet d'affirmer que les deux hommes de la vidéo sont des citoyens américains, ajoutait le Washington Post. Les services de renseignements américains soupçonnent 50 citoyens américains de s'être rendus en Syrie pour combattre dans les rangs des opposants au régime syrien. Mais, jusqu'à présent, les autorités n'ont signalé aucun volontaire américains parti combattre en Syrie pour Bachar Al-Assad.
Source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/03/04/syrie-gangsta-deux-membres-des-gangs-de-los-angeles-aux-cotes-de-bachar-al-assad/

Voir également : Los Angeles : arrestations pour fraude fiscale

Los Angeles : quatre membres du gang Armenian Power condamnés pour fraudes

Los Angeles : vaste coup de filet contre le gang "Armenian Power" (sic)

Etats-Unis : grave escroquerie médicale commise par le réseau d'Armen Kazarian

Le trafic de drogue et la diaspora arménienne

Etats-Unis : la mafia arménienne et le trafic de médicaments

La mafia des escrocs arméniens aux USA

Gangstérisme arménien aux USA : quatre morts dans un restaurant de Los Angeles

Los Angeles : une dispute entre Arméniens fait un mort