mardi 15 avril 2014

Home-jacking à Saint-Pol-sur-Mer : deux suspects bénéficient d'un vice de procédure

Saint-Pol-sur-Mer: un chirurgien et son épouse victimes d’un vol à main armée brutal à leur domicile

Publié le 14/04/2014

Alexis Constant

Vendredi soir à Saint-Pol-sur-Mer, un chirurgien a été violemment agressé chez lui, avec son épouse, par des cambrioleurs armés. Ils sont repartis avec des bijoux et de l’argent liquide. Deux suspects arméniens ont été interpellés, mais relâchés pour vice de procédure. L’enquête se poursuit.


Vendredi, dans la soirée, quai Wilson à Saint-Pol-sur-Mer, deux malfaiteurs encagoulés, munis d’une arme de poing et d’un couteau, ont fait irruption au domicile d’un chirurgien de la clinique des Flandres.

Déterminés, ils n’ont pas hésité à frapper et plaquer à terre le chirurgien et son épouse qui ont d’abord tenté de se débattre, pour les tenir ensuite en respect avec leurs armes.

Après avoir fouillé et cambriolé le domicile, les deux malfrats sont repartis avec des bijoux et de l’argent liquide.

Deux ressortissants arméniens interpellés

L’enquête tend à démontrer qu’ils avaient prémédité leur coup, voire peut-être suivi les victimes jusqu’à leur domicile. En effet, le couple venait de retirer une forte somme d’argent en prévision d’un départ en week-end.

Lorsque le couple, très choqué par la violence de la scène, a pu reprendre ses esprits après le départ des malfaiteurs, il a contacté les services de police en donnant le signalement précis des deux agresseurs (tenue vestimentaire, taille, etc.)

Trois quarts d’heure plus tard environ, vers minuit, dans la rue, les policiers de la brigade canine ont interpellé deux suspects correspondant en tout point au signalement donné par les victimes. Il s’agit de deux ressortissants arméniens.

Ils ont été placés en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi, pour ces faits criminels qualifiés de vol à main armée, avec violence, en réunion et avec préméditation.

Dans le cadre de la procédure, ils ont été formellement identifiés par les victimes comme étant leurs agresseurs.

Les deux suspects relâchés pour vice de procédure

Mais les deux suspects ont été relâchés samedi matin en raison d’un vice de procédure qui a conduit à la nullité de leur mesure de garde à vue. Le parquet de Dunkerque affirme que cela n’annule pas les éléments de l’enquête et que tout sera fait pour les reconvoquer ultérieurement.

Les investigations sur le fond, confiées à la sûreté urbaine, se poursuivent donc.
Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/saint-pol-sur-mer-un-chirurgien-et-son-epouse-victimes-ia17b47618n2067987

Sur l'implantation de la mafia arménienne dans le nord de la France : Lille : enlèvement par la mafia arménienne

La mafia arménienne passe par l'autoroute A 1