jeudi 24 avril 2014

La population turque confrontée à la négation obstinée des massacres de Turcs et d'autres musulmans, perpétrés par les ethno-nationalistes arméniens

"Mais pour une grande partie de la population turque, même s'il ne représente plus un tabou, le mot "génocide" provoque le courroux dans un pays où les victimes turques des nationalistes arméniens qui ont profité du démembrement de l"homme malade", l'Empire ottoman, se compte en milliers dans l'Est anatolien." (dépêche AFP)

Source : http://www.afp.fr/fr/node/2317150

Voir également : Les volontaires arméniens de l'armée russe : des criminels de guerre

Le massacre massif des Kurdes par les Arméniens de l'armée russe durant la Première Guerre mondiale

Le massacre des Kurdes par les Arméniens et Assyriens

Les massacres arméno-russes de musulmans en Anatolie

Replacer la tragédie arménienne dans le temps long du déclin ottoman

La dépopulation des arrières du front russo-turc durant la Première Guerre mondiale

Les violences durant la désagrégation de l'Empire ottoman, selon l'historien allemand Christian Gerlach

"Génocide arménien" : la parole aux historiens turcologues et islamologues

Arménie : le "travail de mémoire" est très loin d'être fait