jeudi 24 avril 2014

L'ASALA et les services spéciaux syriens

"Entretien avec Xavier Raufer
Nos otages en Syrie ? Une classique affaire de « gangsterrorisme »…

Le 21 avril 2014

Entretien réalisé par Nicolas Gauthier

Nos quatre journalistes retenus otages en Syrie sont enfin libres. Qui les a enlevés ? Pour quelles raisons, politiques, religieuses, ethniques ou simplement financières ? Et, surtout, y a-t-il eu rançon versée par la France ?

D’abord, le fondamental.
La guerre civile syrienne est la parfaite prolongation de celle qui sévit au Liban voisin (1975-1990), les fondamentaux de cette guerre civile fondatrice valant toujours aujourd’hui. Or, depuis, une constante – en fait, l’unique bouée de sauvetage du régime alaouite des Assad, de père en fils – est celle-ci : un contrôle systématique, au pire une « influence » sur tout groupe terroriste, guérilla, groupe insurgé opérant dans la région. Ce, grâce aux redoutables et forts experts des services spéciaux du régime de Damas. En son temps, ces services ont manipulé des groupes palestiniens, jihadis sunnites, chiites et chrétiens libanais, arméniens chrétiens (ASALA) – même la « légion étrangère » (commandement des opérations spéciales à l’étranger) du FPLP, avec bien sûr Carlos, mais aussi des Japonais, des Allemands, etc. À l’époque, le responsable de ces « opérations spéciales » était le colonel Haïtham Saïd, du SR de l’armée de l’air syrienne."

Source : http://www.bvoltaire.fr/xavierraufer/otages-en-syrie-classique-affaire-gangsterrorisme,57402

Voir également : Le monstrueux attentat d'Orly : le terrorisme arméno-syrien contre la France

Monte Melkonian et l'attentat de la rue Copernic

Le terroriste Carlos, ancien camarade d'Hagop Hagopian (ASALA), a enfin été condamné à la perpétuité
 
L'"antisionisme" de la mouvance ASALA

Le terrorisme arménien en France : images d'archives

Ara Toranian et l'apogée de l'ASALA

Le financement communautaire et illicite de l'organisation terroriste arménienne ASALA

Le régime des Assad déstabilisé en Syrie : un rappel des compromissions de la FRA-Dachnak, de l'ASALA et du régime arménien

Grossière duplicité de l'activisme arménien