mercredi 14 mai 2014

Albi : Suren Khudoyan et sa famille risquent d'être expulsés

Albi. L'Arménien Suren Khudoyan, expulsable et champion de France de judo

Publié le 14/05/2014 à 03:48, Mis à jour le 14/05/2014 à 08:16 |

Société

«On va organiser une petite fête avec le Mrap, en l'honneur de Seren Khudoyan. Cela se fera dans les locaux de son club, le Budokan. On pourra célébrer son titre de champion de France de Judo F.S.G.T (Fédération sportive et gymnique du travail). Preuve une nouvelle fois, qu'il mérite de rester en France et apporter toutes ses compétences, en s'occupant de jeunes judokas. D'ailleurs, Seren est en train de passer ses diplômes d'entraîneur.» Manuel Garcia, de Réseau éducation sans frontières, ne cache pas sa fierté de voir Suren Khudoyan décrocher cette médaille d'or. Un signe, selon lui, pour l'État qui a décidé d'expulser cet Arménien et toute sa famille. «Il est assigné à résidence et pointe chaque jour au commissariat. Cela ne rend pas la tâche aisée pour trouver du travail» rappelle le bénévole.

«Pour qu'il puisse participer à ces championnats de France à Lille, il a fallu quotidiennement faire pression sur la préfecture pour l'autoriser à quitter le département. L'avis favorable n'est arrivé que quelques jours avant la compétition.» Instant de répit dans le quotidien de ce Géorgien, qui vit dans la crainte d'une expulsion dans son pays d'origine. «La préfecture a lancé la procédure de demande de citoyenneté à l'Arménie, pour qu'elle reconnaisse qu'il est bien ressortissant de leur pays. Si elle est acceptée, Suren sera expulsable immédiatement. On espère que la situation va s'arranger. Il a l'appui de toutes les associations et des parents d'élèves où sont scolarisés ses enfants. Il prouve chaque jour qu'il est parfaitement intégré» ose Manuel Gracia.

Du côté de la préfecture, on refuse de communiquer sur un cas particulier.

À noter que dans un autre dossier qui concerne le couple géorgien Tamila et Giorgi Narimanidze (lire notre édition du 2 mai), les affaires ne s'arrangent pas. La jeune mère Tamila est expulsable et la cour d'appel de Bordeaux vient de la débouter de sa demande de droit d'asile.
Source : http://www.ladepeche.fr/article/2014/05/14/1880189-albi-expulsable-et-champion-de-france.html