lundi 29 février 2016

Régime bananier arménien : Serge Sarkissian forme une coalition avec les ultra-nationalistes de la FRA-Dachnak

Dernières Infos
Le président arménien forme une coalition avec un parti anti-turc
AFP
24/02/2016

Le président arménien Serge Sarkissian a offert mercredi à un parti vigoureusement anti-turc d'entrer dans son gouvernement, un geste controversé qui souligne l'impasse dans les efforts de normalisation avec l'ennemi juré Ankara.


La Fédération révolutionnaire arménienne prend ainsi la tête de trois ministères et de deux régions, selon le texte signé avec le Parti républicain du président Sarkissian.
"Cet accord marque le début d'une coopération politique de long terme, basée sur des valeurs communes, des objectifs et des plans d'action communs", a déclaré à la presse un responsable du parti au pouvoir, Armen Achotian.

Mercredi soir, le président a signé un décret nommant ses nouveaux ministres de l'Economie, de l'Education et des Collectivités territoriales, tous trois issus de la Fédération révolutionnaire arménienne, un parti qui est à la fois socialiste et anti-turc.

La Fédération révolutionnaire arménienne, qui compte seulement cinq sièges au Parlement arménien (sur 131), milite notamment pour formuler des réclamations territoriales auprès de la Turquie.
Ankara et Erevan n'entretiennent pas de relation diplomatique en raison de graves divergences sur la question des massacres d'Arméniens entre 1915 et 1917. Ankara nie que l'Empire ottoman ait alors organisé le massacre systématique de sa population arménienne et récuse le terme de "génocide".

Un accord de normalisation entre la Turquie et l'Arménie, signé en 2009 à Zurich, prévoyait notamment d'ouvrir la frontière entre les deux voisins. Mais aucun des Parlement des deux pays n'a ratifié l'accord.
Source : https://www.lorientlejour.com/article/972202/le-president-armenien-forme-une-coalition-avec-un-parti-anti-turc.html

Voir également : Tentative de dialogue arméno-turc : la balle est dans le camp de l'Arménie

Arménie : un leader de la FRA-Dachnak (parti membre de l'Internationale socialiste) justifie les arrestations d'opposants

Erevan : un attentat anti-homosexuels est cautionné par deux députés dachnaks, les commentaires du "citoyen humaniste" (sic) Mourad Papazian sont attendus

Le parti Dachnak et le trafic de drogue

Une question légitime à se poser : la violence terroriste est-elle consubstantielle au parti Dachnak ?

La collaboration de la FRA-Dachnak avec l'Allemagne hitlérienne

Hitlérisme et stalinisme, les deux tentations des Arméniens dans les années 40


Après tout, qui se souvient de ce que faisait Vahan Papazian pendant la Seconde Guerre mondiale ? 

Après tout, qui se souvient de ce que faisait Vahan Papazian pendant la Seconde Guerre mondiale ? Du maquis des fedai à la collaboration avec le IIIe Reich, en passant par le soutien au Khoyboun : l'engagement de toute une vie au service de la FRA-Dachnak
   
Le dachnak Hratch Papazian : de l'opération "Némésis" aux intrigues hitlériennes

Drastamat "Dro" Kanayan : de Staline à Hitler, parcours d'un "héros national" arménien

Guaréguine Njdeh : criminel de guerre, raciste, fasciste, collaborationniste, donc "logiquement" un "héros" et une "référence" pour la société arménienne